Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les salariés d'Alvance Wheels "abattus et en détresse" en attendant un futur repreneur

-
Par , France Bleu Berry

Plus de 80 salariés d'Alvance Wheels à Diors (Indre) se sont mobilisés ce vendredi pour défendre leur emploi. Ils ont rencontré plusieurs élus locaux en attendant l'arrivée d'un repreneur. Le dernier fabriquant français de jantes est en redressement judiciaire.

 Les salariés de Alvance Wheels et les élus locaux à Diors pendant un échange d'une heure sur la situation de l'entreprise
Les salariés de Alvance Wheels et les élus locaux à Diors pendant un échange d'une heure sur la situation de l'entreprise © Radio France - Romain Berchet

"La maison brûle", prévient Christian Grelaud. Le représentant des salariés d'Alvance Wheels auprès du tribunal de commerce a dépeint une entreprise en grande difficultés où "aucun investissement majeur n'a été fait depuis 13 ans". Le dernier fabriquant français de jantes automobiles est en redressement judiciaire. Plus de 80 salariés sur les 287 de l'entreprise basée à Diors dans l'Indre se sont mobilisés ce vendredi pour défendre leur emploi, réclamer des engagement de la part de l'État et des constructeurs.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une fin annoncée au 8 juin ?

Il reste six semaines pour trouver un potentiel repreneur, avant le 8 juin et la tenue d'une audience devant le tribunal de commerce de Paris. "S'il n'y a personne, ce sera terminé. La liquidation sera annoncée", lance Thierry Pacome délégué CFE-CGC. Ce vendredi plusieurs élus locaux étaient présents sur le site d'Alvance Wheels à Diors notamment le président de la région Centre-Val de Loire, les deux députés de l'Indre (François Jolivet et Nicolas Forissier) ainsi que le maire de Châteauroux. Un face à face de plus d'une heure a été organisé. Il n'y a pas eu de promesse mais un soutien. 

Les élus locaux ont pris le micro pour s'adresser aux salariés d'Alvance Wheels ce vendredi 30 avril sur le site de Diors (Indre)
Les élus locaux ont pris le micro pour s'adresser aux salariés d'Alvance Wheels ce vendredi 30 avril sur le site de Diors (Indre) © Radio France - Romain Berchet

Le député LREM de l'Indre François Jolivet a assuré aux salariés que le dossier Alvance Wheels était en bonne position sur le bureau des ministre de l'Économie et de l'Industrie.

Des salariés épuisés

Les visages étaient fermés ce vendredi sur le site d'Alvance Wheels. Les salariés sont "épuisés, abattus et en détresse" après ce troisième redressement judiciaire en peu de temps, "il y a en un tous les trois ans en moyenne". Un sentiment de colère aussi prédomine : "c'est le serpent qui se mord la queue. Les différents actionnaires attendaient des commandes pour investir alors nous estimions qu'il fallait investir pour décrocher des volumes de production". Christophe Bouvet, délégué syndical CFDT se désole de la situation et lance un appel aux futurs repreneurs, "venez nous voir et vous verrez qu'il y a des employés qualifiés et attachés à leur société."

Christophe Bouvet, le délégué syndical CFDT d'Alvance Wheels à Diors (Indre)
Christophe Bouvet, le délégué syndical CFDT d'Alvance Wheels à Diors (Indre) © Radio France - Romain Berchet

Les représentants syndicaux des salariés et les élus locaux ont été reçus ce vendredi après-midi en préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess