Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nord : les salariés d'Ascoval pas convaincus par l'accord annoncé par Bruno Lemaire

mardi 30 janvier 2018 à 18:45 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord et France Bleu

Le ministre de l'économie annonce ce mardi un accord pour garantir l'activité de l’aciérie Ascoval le temps de trouver un repreneur. Une commande de près de 250.000 tonnes d'acier serait actée pour assurer la viabilité du site nordiste de Saint-Saulve, mais pas de quoi rassurer les 299 salariés.

Une cinquantaine de salariés ont bloqué plusieurs axes du Valenciennois le matin et l'après-midi
Une cinquantaine de salariés ont bloqué plusieurs axes du Valenciennois le matin et l'après-midi © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Saint-Saulve, France

Le groupe Schmolz qui reprend cinq sites d'Ascometal s'engage finalement ce mardi à garantir 110.000 tonnes sur un an, avec possibilité de 80.000 tonnes pour une deuxième année. Dans un premier temps, il ne garantissait que 80 000 tonnes sur deux ans. Vallourec qui détient encore 40% de son ancienne aciérie va commander 135 000 tonnes sur un an, de quoi faire tourner l’aciérie et attirer des repreneurs assure le ministre de l'économie , qui explique que plusieurs candidats se sont déjà manifesté.

Ce mardi, le ministre de l'économie, Bruno Lemaire, parle d'un accord solide, mais pour Nacim Bardi délégué CGT, il n'y a pas d'accord, car aucun syndicat n'était présent. Et les salariés ne sont pas du tout satisfaits de ce sursis.

On n'est pas contre des solutions, mais des solutions viables, là ça ne fait que décaler, on est dans le couloir de la mort pendant un an et on attend la guillotine, Cédric

le reportage de Rafaela Biry-Vicente

 les salariés ont bloqué quelques minutes le tram - Radio France
les salariés ont bloqué quelques minutes le tram © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Le délégué interministériel à la réindustrialisation doit venir présenter le projet ce mercredi aux salariés, la rencontre risque d'être tendue car comme aujourd'hui les salariés ont décidé de bloquer plusieurs axes du Valenciennois . La justice décidera le 21 févier prochain de la poursuite de l'activité ou de la liquidation du site.

Saint-Saulve : les salariés d'Ascoval se mobilisent alors que leur entreprise est menacée de fermeture - Radio France
Saint-Saulve : les salariés d'Ascoval se mobilisent alors que leur entreprise est menacée de fermeture © Radio France - Eric Turpin