Économie – Social

Les salariés d'Heuliez ferment leur usine

France Bleu Poitou jeudi 31 octobre 2013 à 10:49 Mis à jour le jeudi 31 octobre 2013 à 15:30

Les salariés d'Heuliez saluent un siècle d'histoire.
Les salariés d'Heuliez saluent un siècle d'histoire. © Radio France

Environ 200 salariés d'Heuliez SAS, des anciens et le personnel de Mia Electric sont rassemblés ce jeudi matin à Cerizay (Deux-Sèvres), pour marquer la fin d'activité du carrossier automobile. Le point final d'un siècle d'histoire.

C'est la fin d'une saga de plus d'un siècle à Cerizay, dans le Nord Deux-Sèvres : environ 200 salariés d'Heuliez SAS se rassemblent dans l'usine, ce jeudi matin, à l'appel de deux syndicats (CFDT et CFE-CGC), accompagnés d'anciens salariés et d'une partie du personnel de Mia Electric, installés sur le même site.

A titre symbolique, les salariés doivent emboutir une dernière pièce de voiture, sur une machine devant laquelle un panneau indique "Dernier coup de presse ".

Ils veulent marquer le coup, tous ensemble, le dernier jour de la période d'activité. Heuliez SAS est placé en liquidation judiciaire. Le site doit être repris par une société d'économie mixte (SEM), pour sauver l'outil industriel, avec une quinzaine de salariés, sur plus de 250 postes.

L'aventure Heuliez commence dans les années 1900, quand la famille Heulié se lance dans la fabrication de carrioles. Le site grandit, pour atteindre jusqu'à 3.000 salariés. Elle commence à péricliter en 2010, en pleine crise du secteur automobile.

Après deux rachats et trois dépôts de bilan, l'activité se termine officiellement ce jeudi 31 octobre.

 

 

L'émotion de Jean, un salarié d'Heuliez

HEULIEZ ENTERREMENT itw salarié philippe