Économie – Social

Les salariés de Call Expert désespèrent

Par Vincent Delorme, France Bleu Picardie mercredi 19 février 2014 à 11:17

Les salariés de Call Expert devant le tribunal de commerce d'Amiens le 18 février 2014
Les salariés de Call Expert devant le tribunal de commerce d'Amiens le 18 février 2014 © Fred Haslin - MaxPPP

Rien de neuf dans la galère des salariés de Call Expert. Le Tribunal de Commerce d'Amiens fixe un nouveau rendez-vous le 26 février, alors que la seule offre de reprise pour le site d'Abbeville du centre d'appels est jugée peu crédible par le personnel. Le groupe est en redressement judiciaire depuis la Toussaint, suite à la mise en examen de son patron pour abus de biens sociaux.

Les jours passent et rien ne change pour Call Expert. Le centre d'appels d'Abbeville en redressement judiciaire depuis quatre mois. Ses 490 salariés espéraient être enfin fixés mardi, mais le tribunal de commerce d'Amiens s'est accordé un délai supplémentaire : rendez-vous mercredi prochain, 26 février pour savoir si le seul projet de reprise est valable ou s'il faut en passer par une liquidation judiciaire.

De nombreux salariés ont fait le déplacement à Amiens, en colère car ils ne croient pas au projet d'un repreneur qui, en prime, ne garderait que 150 à 250 salarié s. Marie Blondiau.

Call expert ENRO

Céline Delpierre, déléguée au Comité d'Entreprise de Call Expert, a représenté les salariés lors de l'audience.

Call expert SON

Une assemblée générale aujourd'hui pourrait décider de nouvelles actions. D'ici mercredi prochain, l'administrateur judiciaire de Call Expert devra fixer une nouvelle date limite de dépôt des offres de reprises . Mais les chances qu'un nouveau repreneur se manifeste sont minces.  

 

Les salariés de Call Expert rassemblés devant le tribunal de commerce d'Amiens - Maxppp
Les salariés de Call Expert rassemblés devant le tribunal de commerce d'Amiens © Maxppp

Partager sur :