Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les salariés de Carrefour à Riom en grève ce samedi

samedi 31 mars 2018 à 15:59 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne

Une centaine de salariés de Carrefour à Riom dans le Puy-de-Dôme sont en grève depuis ce samedi matin. Ils manifestent suite à l'annonce par le groupe d'un plan qui supprimerait plusieurs milliers d'emplois.

Les salariés en colère ont sifflé et chanté
Les salariés en colère ont sifflé et chanté © Radio France - Mickaël Chailloux

Riom, France

A l'appel de FO, la CFDT et la CGT, les salariés de l'hypermarché Carrefour sont en grève ce samedi dans les Carrefour du Puy-de-Dôme, de l'Allier et du Cantal. A Riom, dans le Puy-de-Dôme, ce mouvement a été particulièrement suivi, puisque 90% des salariés ont arrêté de travailler. L'encadrement et 5 CDI ont assuré la mise en rayon du magasin. Les syndicats locaux ont décidé de ne pas bloquer l'accès aux clients, qui ont pu circuler pour faire leurs courses. 

De mémoire de syndicaliste, la précédente grande grève à Riom s'était déroulée il y a six ou sept ans. "A l'époque, on avait obtenu un 14ème mois, une prime de vacances proportionnellement à l'ancienneté. Si on passe en location-gérance, on la perd !" s'insurge Fabrice Lardeau, délégué syndical FO à Riom

 Non à la mise en location-gérance

Les salariés se mobilisent contre le projet du groupe Carrefour qui prévoit une suppression de plusieurs milliers d'emplois, ainsi que le passage en location-gérance de grandes surfaces. Cela conduirait, selon les syndicats, à une baisse des rémunérations et une dégradation des conditions de travail. 

Le plan du PDG Alexandre Bompard contient également une baisse de la participation pour les salariés, ce qui conduit à une perte de 600 euros en moyenne sur leur salaire. Dans le même temps, les actionnaires vont toucher plus de 350 millions d'euros de dividendes, signalent les syndicats.

À LIRE Supermarchés fermés ou bloqués, rayons dégarnis : une grève exceptionnelle chez Carrefour ce samedi

D'autres manifestations ont eu lieu dans d'autres hypermarchés de la région, comme à Moulins. 

Un débrayage a eu lieu aussi au Carrefour Market à Jaude. Les salariés ont aussi exprimé leur solidarité auprès de leurs collègues des Carrefour Contact (ex-Dia). Leurs magasins devraient fermer dans les prochains mois. 4 petites surfaces sont concernées dans le Puy-de-Dôme.