Économie – Social

Les salariés de la Chambre d'agriculture de la Vienne se mobilisent contre le plan social

Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou mardi 13 décembre 2016 à 9:21

Devant la Chambre d'agriculture de la Vienne, les salariés annoncent la couleur
Devant la Chambre d'agriculture de la Vienne, les salariés annoncent la couleur © Radio France - Isabelle Riviere

Une semaine après l'annonce d'un plan social à la chambre d'agriculture de la Vienne, les salariés montent au créneau. Rassemblement, et motion de défiance à l'encontre de leur équipe de Direction. Sur les 91 emplois du site, il est prévu 11 licenciements secs.

Ils n'avaient pas le coeur à écouter leur direction égrener les mesures de restructuration à venir, ce lundi 12 décembre 2016, les salariés de la chambre d'agriculture de la Vienne ont donc décidé de quitter la salle de réunion, et de se rassembler dehors devant les locaux de l'Agropole, à Mignaloux-Beauvoir, près de Poitiers. Un rassemblement en solidarité avec leurs collègues menacés de licenciements.

Difficultés conjoncturelles ou problème de gestion ?

La semaine dernière la Direction annonce en effet un plan social. pour justifier ses 14 suppressions de postes, la Direction parle d'un déficit de 700 000 euros, évoque les baisses de subventions à venir et le besoin de réorganiser les services après la fusion des grandes Régions. Mais du côté des salariés, on pointe plutôt des "problèmes de gestion", un manque d'anticipation et des erreurs de management.

Motion de défiance à l'encontre de l'équipe de direction

Après avoir quitté la réunion de personnel, les salariés ont d'ailleurs signé une motion de défiance à l'encontre de l'équipe dirigeante. Ils se posent beaucoup trop de questions :

"On n'a plus du tout confiance en eux", raconte une salariée. D'autres enchaînent : "Dès février ils nous annonçaient un déficit de 270 000 euros. En novembre : 700 000 euros. On savait qu'on allait perdre des subventions : pourquoi ne sont-ils pas aller en chercher auprès de la Nouvelle Aquitaine qui possède désormais la compétence agriculture ?"

"Pourquoi n'ont-ils pas lancé un plan de départs volontaires ?

"Pourquoi n'ont ils pas proposé des Congés Individuels de formation ou des reclassements ?"

Chantal Dehalle est déléguée du personnel CFDT à la chambre d'agriculture de la Vienne, elle pointe tous les manquements relevés par les salariés

Ce que reprochent les syndicats aux dirigeants de la Chambre d'Agriculture de la Vienne

Des affichettes "Condamné(e)" ou "en sursis"

Les salariés de la chambre d'agriculture de la vienne "condamnés" ou en sursis" suite au plan social annoncé - Radio France
Les salariés de la chambre d'agriculture de la vienne "condamnés" ou en sursis" suite au plan social annoncé © Radio France - Isabelle Rivière

Le fond et la forme : peut-mieux faire !

Sur les 91 salariés de la Chambre d'agriculture de la Vienne, la direction prévoit 14 suppressions de postes : 11 licenciements secs et 3 non remplacements. Au delà, du fond, les salariés dénoncent aussi la façon dont la nouvelle leur a été annoncée.

Ma collègue l'a appris à la pause café, raconte Muriel.

"On récupérait nos collègues en pleurs", raconte cette salariée de la Chambre d'agriculture

Les licenciés ont entre 13 et 38 ans de carrière. derrière, la liste de noms qui circule dans les rangs des salariés, s'annoncent des drames humains. Dans l'établissement en effet, on compte des couples.

Reportage lors du rassemblement devant les locaux de la chambre d'agriculture de la vienne le 12 décembre 2016