Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Les salariés de LDC à Sablé-sur-Sarthe débrayent pour dénoncer une surcharge de travail

-
Par , France Bleu Maine

Une intersyndicale appelle à un débrayage ce vendredi des salariés de LDC à Sablé-sur-Sarthe. Un mouvement pour dénoncer une surcharge de travail.

Débrayage de certains salariés du groupe agroalimentaire LDC, à Sablé-sur-Sarthe
Débrayage de certains salariés du groupe agroalimentaire LDC, à Sablé-sur-Sarthe © Radio France - Alexandre Chassignon

Les salariés de LDC de Sablé-sur-Sarthe sont appelés à débrayer ce vendredi de 11h à 13h. Un mouvement à l'appel de l'intersyndicale pour dénoncer une surcharge de travail sur le site.

"Depuis le début du confinement, les salariés ont eu énormément de travail", souligne Laurence Diogène, déléguée Force Ouvrière. "Alors, c'est bien pour l'entreprise, mais les salariés ont fait beaucoup d'heures dans les ateliers de découpe. Dans certains services, les salariés ont fait parfois des journées de plus de neuf heures." 

Les élevages de poulet fermier de Loué (illustration)
Les élevages de poulet fermier de Loué (illustration) © Maxppp - Joël Le Gall

C'est du lundi au samedi, donc ça devient compliqué. J'ai des collègues qui ont fait des semaines de 48h ! Il faut bien se rendre compte que l'on fait des métiers difficiles et que pendant le confinement, même si on n'est pas des soignants, on a quand même été au service des gens et on a été très sollicités". 

Une prime de dix euros par jour de confinement

Une prime Covid de dix euros nets par jour a été versée à tous les salariés, intérimaires compris, pendant toute la durée du confinement. "Mais on veut que l'année prochaine les primes augmentent. Notre rôle d'élus, c'est aussi d'alerter la direction. Et suite à ce débrayage, on espère que la direction viendra à notre rencontre pour que l'on puisse échanger ensemble, obtenir une vraie reconnaissance des primes supplémentaires, et une belle augmentation pour les futures négociations salariales," poursuit Laurence Diogène. 

Une période difficile admet la direction

La direction de LDC que France Bleu Maine a joint par téléphone n'a pas souhaité réagir mais reconnait que la période est difficile et qu'il y a des tensions.

LDC en chiffres

  • 4,4 Md € de chiffre d’affaires dont 21% à l’international  
     
  • 22 712 collaborateurs dont 18 700 en France
  • 89 sites de production en Europe
  • 12 plateformes logistiques en France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu