Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les salariés de TE Connectivity manifestent devant la préfecture de la Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

Près de 80 salariés de l'usine TE Connectivity d'Allonnes se sont rassemblés devant la préfecture de la Sarthe ce lundi. Ils protestent contre la suppression de 87 emplois et réclament des conditions de licenciement décentes.

Les salariés de TE connectivity manifestent devant la préfecture de la Sarthe au Mans.
Les salariés de TE connectivity manifestent devant la préfecture de la Sarthe au Mans. © Radio France - Boris Hallier

Le Mans, France

Confrontés à la délocalisation d'une partie de l'activité en Pologne, les salariés de TE Connectivity se mobilisent pour obtenir un plan social "décent". Pour l'instant le compte n'y est pas, selon les représentants du personnel . "C'est un PSE au rabais", juge Denis Halna, délégué syndical CGT de CKB, qui devait être reçus par des représentants de la Préfecture. 

En grève depuis vendredi, les salariés attendent notamment une indemnité supra-légale, les primes pour la formation et des congés de reclassement. 

Pour rappel, la direction du groupe avait finalement renoncé à délocaliser une partie de l'activité au Texas, préservant ainsi 75 emplois sur le site d'Allonnes. En revanche, 87 doivent être supprimés dans le cadre de la délocalisation en Pologne.