Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les salariés du groupe limousin Legrand appelés à la grève pour réclamer des augmentations de salaire

-
Par , France Bleu Limousin

Les salariés du groupe Legrand, le leader mondial de l'appareillage électrique, dont le siège social est à Limoges, sont appelés à la grève à partir de ce mercredi 26 février.

Le siège de chez Legrand est situé 128 avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny à Limoges
Le siège de chez Legrand est situé 128 avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny à Limoges © Radio France - ®Jean-Claude Boulesteix

Les salariés du groupe Legrand, le leader mondial de l'appareillage électrique, dont le siège social est à Limoges, sont appelés à la grève à partir de ce mercredi soir, 26 février. 

Ce mardi 25 février, les salariés de l'entreprise ont appris qu'ils allaient enfin recevoir la fameuse "Prime Macron", défiscalisée et sans charges sociales. Le montant s'élève à 650 euros mais, selon l'intersyndicale, certains employés seraient exclus du dispositif. 

Ce qui fâche les représentants syndicaux, ce sont surtout les négociations salariales, un rendez-vous annuel qui se passe mal. La direction ne fait pas suffisamment d'efforts pour améliorer le pouvoir d'achat expliquent-ils. 

Des débrayages et des rassemblements sur tous les sites Legrand

La société se porte bien financièrement, a des résultats en nette progression mais les fiches de paie stagnent poursuivent les syndicats CFDT, FO, CGT, CFE-CGC qui signent, pour la première fois, une plateforme commune de revendications : "la direction nous renvoie à la réunion de jeudi et c'est pour cela que nous avons besoin d'une mobilisation massive pour faire évoluer les propositions. 1,6% de hausse ne permettra pas le maintien de notre pouvoir d'achat". 

D'où l'appel à la grève sur tous les sites Legrand, en France, à partir de demain soir, mercredi 26 février. Des rassemblements sont, par ailleurs, prévus jeudi matin, 27 février, sur tous les sites Legrand en France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess