Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les salariés du transporteur XPO Logistics de Roye reprennent le travail

-
Par , France Bleu Picardie

Les salariés de l'entreprise XPO Logistics de Roye dans la Somme reprennent le travail. Après deux jours de grève initiée par une intersyndicale nationale, la direction américaine du transporteur a accepté d'augmenter les salaires.

Le site XPO Logistics de Roye emploie un peu plus de 200 salariés
Le site XPO Logistics de Roye emploie un peu plus de 200 salariés © Radio France - François Sauvestre

Roye, France

Les salariés de l'entreprise XPO Logistics de Roye dans la Somme reprennent le travail. Après deux jours de grève initiée par une intersyndicale nationale, la direction américaine du transporteur a accepté d'augmenter les salaires de 2,1%. 

Une prime de 300 euros

C'est moins que ce que réclamaient les syndicats (2,5%) mais ils ont tout de même accepté de lever les piquets avec le versement d'une prime exceptionnelle de 300 euros brut et le paiement de ces deux jours de grève. Une prime qui compense la perte d'une partie de la prime d'intéressement que dénonçaient les syndicats. La direction du groupe s'engage aussi au maintien de certains acquis sociaux comme les chèques vacances et les chèques carburant. 

Le site XPO Logistics de Roye emploie plus de 200 salariés. Des chauffeurs de nuit et de jour, des caristes et du personnel administratif. La CGT, syndicat majoritaire sur le site a recensé au plus fort du mouvement. 

Choix de la station

France Bleu