Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les salariés grévistes de H. Reinier et de l'Holiday Inn de porte de Clichy manifestent ensemble à Paris

mardi 12 décembre 2017 à 18:40 Par Benjamin Billot, France Bleu Paris

Une centaine de personnes se sont réunies ce mardi devant la mairie du 14ème arrondissement pour dénoncer la sous-traitance et ses dégâts sociaux. Présents notamment, des salariés de H. Reinier et de l'Holiday Inn, en grève depuis des semaines pour conserver leurs acquis sociaux.

Salariés de H. Reinier, Holiday Inn et Vélib ensemble, sur le parvis de la mairie du 14ème
Salariés de H. Reinier, Holiday Inn et Vélib ensemble, sur le parvis de la mairie du 14ème © Radio France - Benjamin Billot

Paris, France

L'union fait la force, et les syndicats parisiens l'ont bien compris. Ils ont organisé ce mardi une manifestation commune pour 3 conflit sociaux. 3 entreprises en lutte, dont on vous a déjà parlé sur France Bleu Paris. Les agents de nettoyages des gares de Paris de H. Reinier, en grève depuis 42 jours. Les femmes de chambres de l'hôtel Holiday Inn de la porte de Clichy, en grève depuis 55 jours. Et les salariés de Vélib chez JCDecaux, qui ont mené une longue lutte cette année pour conserver leurs acquis sociaux après la reprise de leur entreprise par Smoovengo.

Pour la première fois, ces salariés ont manifesté côte à côte ce mardi dans le 14ème arrondissement de Paris. Ils étaient une petite centaine. Le point commun entre tous ces salariés ? Ils ont été repris par un nouvel employeur ou sont sur le point de l'être. Et à chaque fois, les salariés doivent se battre pour conserver leurs conditions de travail et leurs rémunérations. Habituellement, chacun mène son combat de son côté, contre son employeur, mais les syndicats ont organisé cette manifestation pour démontrer que ces luttes peuvent "converger". 

L'occasion pour les grévistes, de récupérer un peu de motivation en voyant que d'autres salariés sont dans la même situation et qu'ils ont parfois obtenu gain de cause auprès de leurs employeurs. Ceux de H. Reinier ont par exemple obtenu, après des semaines de lutte, le panier repas à 4 euros, au lieu d'1 euro 80, et la suppression de la clause de mobilité sur leurs contrats. 

  - Radio France
© Radio France - Benjamin Billot