Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève des sapeurs-pompiers : plusieurs centaines de manifestants à Paris

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Une grève nationale des sapeurs-pompiers a été suivie ce mardi à l'appel d'une intersyndicale, pour dénoncer leur souffrance au travail. Quelques centaines de personnes venues de plusieurs départements ont manifesté à Paris. Une délégation syndicale a été reçue au ministère de l'intérieur.

En novembre 2016 déjà, un mouvement de grève des sapeurs-pompiers avait eu lieu
En novembre 2016 déjà, un mouvement de grève des sapeurs-pompiers avait eu lieu © Maxppp - Thomas Padilla

"Débordés", "épuisés", "à bout", les sapeurs-pompiers de toute la France étaient appelés ce mardi à la grève par une intersyndicale. Ils se sont retrouvés place de la République, à Paris, pour une manifestation partie à 14h et qui a rassemblé quelques centaines de soldats du feu selon le journaliste de l'AFP sur place, venus de plusieurs départements.

À LIRE AUSSI : deux cars de pompiers sont partis de Seine-Maritime pour la manifestation

Trop de travail, pas assez de moyens

Les revendications énoncées par les sept syndicats impliqués sont nombreuses : ils dénoncent la baisse des effectifs, la politique d'austérité qui leur enlève des moyens alors que le nombre d'interventions est en hausse, ou encore un manque de reconnaissance, une précarisation du métier, et des pratiques de management "dictatoriales". Dans certaines casernes comme au Havre, les arrêts de travail pour épuisement professionnel se multiplient.

Le ras-le-bol est général. On nous demande de faire de plus en plus de missions, avec de moins en moins de moyens" - André Goretti, président de la FA SPP-PATS

Une réponse du ministre ?

Des représentants des sept syndicats ont été reçus dans l'après-midi au ministère de l'Intérieur. Fin février, les sapeurs-pompiers ont présenté "32 propositions d'actions concrètes" à l'intention des candidats à l'élection présidentielle "pour garantir la protection de tous les Français", dans un contexte de risque accru d'attentats.

L'intersyndicale entend également se tourner vers les hiérarchies administratives locales, organiser des manifestations devant les préfectures et distribuer des tracts aux citoyens. Car ils manifestent aussi mardi pour dénoncer les incivilités et agressions de la part des Français.

  - Visactu
© Visactu -