Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les sapins du Morvan ont toujours autant la cote en Bourgogne

mardi 5 décembre 2017 à 16:45 Par France Bleu Bourgogne, France Bleu Bourgogne

Le compte à rebours de Noël est lancé. Et à l'approche des fêtes de fin d'année, les Bourguignons ont déjà commencé à acheter le traditionnel sapin. Des sapins, majoritairement naturels, et qui poussent dans le Morvan. Les français aiment toujours le local.

Les Bourguignons choisissent en grande majorité des sapins du Morvan pour les fêtes de fin d'année.
Les Bourguignons choisissent en grande majorité des sapins du Morvan pour les fêtes de fin d'année. © Maxppp - JC Tardivon

Bourgogne, France

Depuis quelques jours, une certaine odeur de résineux embaume les étals des marchés et les boutiques de fleurs. Les traditionnels sapins du Morvan sont en train d'arriver dans tous les commerces de la région à l'approche des fêtes de fin d'année. Et sans surprise, les Français continuent d'opter, pour la grande majorité, pour des sapins "naturels" plutôt que leur reproduction plastique.

Les sapins du Morvan, les préférés des Bourguignons

Dans la boutique de Fabrice, on est sur le pied de guerre. "Nous avons une centaine de sapins qui sont dores et déjà commandés, explique ce gérant d'une boutique de fleurs dans le centre-ville de Dijon. Nous nous fournissons toujours dans la même entreprise, et elle se trouve bien évidemment dans le Morvan." Et Fabrice n'est pas le seul à privilégier le local. A l'exception des rayons de grandes surfaces, dans lesquels on peut trouver des arbres provenant de toute l'Union Européenne, voir plus, les commerçants bourguignons optent en majorité pour sapins de provenance régionale.

"J'aime faire travailler les petites entreprises locales, détaille Catherine, dans le métier depuis 22 ans. Je vends chaque année une cinquantaine de sapins, et les gens aiment savoir qu'ils proviennent du Morvan. C'est un gage de confiance et de qualité."

"J'arrête de vendre des sapins"

Mais à l'approche de Noel, certains fleuristes ont dores et déjà fait le choix de ne pas commander de sapin. La concurrence avec les grandes surfaces et les rabais pratiqués les découragent. "Ce n'est pas du tout dans mon intérêt, regrette Valérie. Les gros magasins donnent des bons d'achats, vendent les sapins à bas prix. On ne peut pas s'aligner, c'est hors de question. Je comprends que les grandes surfaces doivent vendre, mais nous aussi devons vivre."

D'autres producteurs locaux s'associent à la grande distribution pour avoir une meilleure exposition. Ils installent leurs étals à l'entrée des magasins. "C'est du gagnant, gagnant" confie un petit producteur.