Économie – Social

Les Scop-TI (ex-Fralib) commercialisent leur nouvelle gamme de thés et infusions « 1336 »

Par Isabelle Lassalle, France Bleu Provence et France Bleu jeudi 24 septembre 2015 à 16:07 Mis à jour le vendredi 25 septembre 2015 à 10:41

Les Scop-TI lancent leur marque de thés et d'infusions, "1336".
Les Scop-TI lancent leur marque de thés et d'infusions, "1336". © Max PPP

Les ex-salariés de Fralib sont devenus les nouveaux Scop-TI après un long conflit face à Unilever. Ils lancent la commercialisation de leurs thés et infusions « 1336 ». Visite à Gémenos de Martine Pinville, secrétaire d’État chargée du commerce, ce vendredi 25 septembre, pour le lancement.

Il y a un an, les ex-salariés de Fralib signaient un accord avec Unilever. Après 1 336 jours de conflit, ils obtenaient une aide financière pour la reprise de l’activité sous forme de coopérative. Les Scop-TI lancent leur gamme de thés et infusions « 1336 » ce vendredi 25 septembre. Début de l'aventure.

Le combat des ex-Fralib en quelques dates

28 septembre 2010 : Unilever veut fermer son usine Fralib à Gémenos. Situé dans les Bouches-du-Rhône, c’est le seul site de France à fabriquer les thés Lipton et les infusions Éléphant, créées à Marseille en 1896.

10 janvier 2011 : début de la bataille juridique. Le CE de Fralib dénonce devant la justice le premier plan social d’Unilever, le géant anglo-néerlandais de l’agroalimentaire.

2 septembre 2011 : fermeture de l’usine. L’usine est fermée, mais elle est occupée par des dizaines de salariés. Ils verront trois plans successifs de licenciements. Tous ont été annulés par la justice.

30 janvier 2012 : le projet de reprise. 78 ex-Fralib s’annoncent favorables à la reprise de l’usine en Scop. En juillet, Unilever cède les machines pour un euro symbolique.

14 novembre 2012 : création de Scop-TI. C’est la Société Coopérative Ouvrière Provençale de Thés et Infusions. En septembre, MPM a déjà racheté le site de l’usine pour 5,3 millions d’euros.

26 mai 2014 : fin du conflit judiciaire. Le géant de l’agroalimentaire signe un accord avec 76 ex-salariés de Fralib : versement d’une aide de 19 millions d’euros. La reprise prendra la forme d’une coopérative de production, Scop-TI. 57 ex-salariés se lancent dans l’aventure.

26 mai 2015 : lancement de la marque « 1336 ». Un an après la fin de leur combat, les Scop-TI présentent leur nouvelle marque « 1336 », chiffre symbolique en mémoire des 1 336 jours du confit.

4 juin 2015 : visite du président de la République. « Vous n’avez pas le droit d’échouer ! » Scop-TI, c’est « l’histoire d’une lutte, d’une volonté, d’un espoir ! » a annoncé François Hollande.

Juillet 2015 : le coup de pouce économique. Pour communiquer sur sa marque de thé et d’infusions « 1336 », la coopérative Scop-TI a lancé un financement participatif sur internet. Un pari gagné avec plus de 200% du projet atteint fin août.

13 août 2015 : reprise de la production. La coopérative de production Scop-TI a relancé son activité et la production de thés et infusions sous la marque « 1336 ». Les salariés ont signé, pendant l’été, les premiers contrats avec la grande distribution.

25 septembre 2015 : début de la commercialisation. Scop-TI vise un chiffre d’affaires de 3,3 millions d’euros pour atteindre 9,6 millions d’euros en 2018. La coopérative espère atteindre l’équilibre dès la mi-2016.

En savoir plus : le 25 Septembre, la marque 1336 sera présente dans les rayons d'Auchan Aubagne. D'autres lieux de vente seront bientôt disponibles.