Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les SDF pourront bientôt passer la nuit au chaud à Avignon avec leur chien

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

La mairie d'Avignon va dans les prochaines semaines créer une halte de nuit pour les SDF. Les personnes accueillies pourront être accompagnées de leurs chiens, ce qu'elles réclament depuis longtemps.

Un sdf dans la rue avec son chien
Un sdf dans la rue avec son chien © Maxppp - Sebastien JARRY

Un accueil de nuit pour les SDF et personnes en très grande précarité va ouvrir d'ici quelques semaines à Avignon. La ville va mettre à disposition "la maison Pertuis" boulevard Eisenhower où il y a pour l'instant un service du CCAS . Ces locaux ne se trouvent pas loin du centre-ville pour que l'accès soit facilité. Y sera accueilli un public essentiellement masculin et accompagné si besoin d'animaux. C'est ce qui est réclamé depuis longtemps par les personnes en difficultés qui préfèrent rester dehors que de se séparer de leurs chiens. Ce public ne fait plus appel au 115 ou à un hébergement d'urgence plus classique, car les animaux ne sont pas autorisés. 

L"e chien est souvent le seul lien affectif qui leur reste".

Anne Gagniard, l'adjointe en charge des solidarités explique que la mairie a intégré cette composante pour proposer une meilleure prise en charge de ce public. " Pour des personnes qui sont en difficultés sociales, le chien est souvent le seul lien affectif "qui leur reste et représente une protection aussi contre la violence de la rue. La mairie souhaite aussi que les SDF accueillis restent libres : libres de ne prendre q'une boisson chaude ou un repas pour se réchauffer, libres d'y dormir quelques heures ou encore libres de ne venir y chercher qu'un peu de chaleur humaine.

Cet accueil de nuit se fera dans une ancienne maison. C'est l'Association Habitat Alternatif Social qui en aura la charge et la gestion, avec un coup de pouce financier de la mairie et de l'Etat. Les prévisions tablent pour commencer sur une quarantaine de personnes accueillies par soir. Au plus tôt, l'accueil pourrait ouvrir en février prochain. 

Choix de la station

France Bleu