Économie – Social

Les seniors drômois incités à prendre le bus

Par Charlotte Jousserand, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 18 octobre 2016 à 6:00

Moins de 10% des déplacements des seniors se font en bus
Moins de 10% des déplacements des seniors se font en bus © Radio France - Stéphane Milhomme

Plus de 90% des déplacements des seniors sont effectués en voiture ou à pied. Le bus reste un mode de transport minoritaire pour plusieurs raisons. Pour inciter les personnes âgées à prendre le bus, des ateliers sont organisés cette semaine dans la Drôme.

Selon une étude publiée à la fin du mois de septembre par le Laboratoire de la mobilité inclusive, les seniors ont plus de mal à se déplacer, des difficultés qui concernent pratiquement la moitié des plus de 75 ans. De plus, toujours selon cette étude, les seniors prennent moins les transports en commun que les autres catégories de la population.

Pour y remédier, des ateliers d'information et d'apprentissage sont organisés dans la Drôme à Romans et à Valence par Valence Romans Déplacement.

La voiture, premier moyen de transport des seniors

Les seniors n'ont pas l'habitude de prendre le bus et pour beaucoup la voiture reste le premier moyen de transport. Ce n'est que quand il n'est plus possible de conduire que la question d'un autre moyen de déplacement se pose. Marius utilise sa voiture depuis 60 ans et pour lui "Cela me va très bien comme ça, je peux partir quand je veux. Comme j'ai du mal à marcher mais pas du mal à conduire, je ne prends que ma voiture pour me déplacer".

De plus, selon l'étude du laboratoire, plus de la moitié des seniors n'habitent pas en centre-ville et n'ont pas forcément d'arrêt de bus à proximité. Ce qui les empêche de fait, de prendre les transports en commun.

La peur de se perdre sur le trajet

Quand ils habitent dans les villes, l'usage des transports en commun n'est pas non plus systématique car le bus effraie aussi un certain nombre de personnes âgées qui ont peur de se tromper de ligne, de direction et de manquer leur arrêt. De plus, beaucoup de seniors n'ont pas accès à internet et ne savent pas comment faire pour trouver leurs itinéraires.

Selon l'étude du Laboratoire de la mobilité inclusive, il faut inciter partout les personnes âgées à utiliser les transports en commun car la part de seniors va tripler d'ici 2060 selon l'Insee.

Partager sur :