Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les séquelles du mal-logement en PACA

jeudi 30 mars 2017 à 19:21 Par Boris Loumagne, France Bleu Provence et France Bleu

À l'occasion de la publication du rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre sur l'état du mal-logement, rencontre avec une famille de Vitrolles qui a souffert de cette précarité.

Près de 100 000 Marseillais habitent dans un logement insalubre
Près de 100 000 Marseillais habitent dans un logement insalubre © Maxppp - Franck Dubray

Vitrolles, France

Ce vendredi 31 mars signe la fin de la trêve hivernale. C'est le jour qu'a choisi la fondation Abbé Pierre pour publier son rapport annuel sur l'état du mal logement en France.

Le mal-logement englobe les personnes sans abris, logées dans des conditions précaires ou sans logement personnel. Au total, quatre millions de personnes sont mal-logées en France.

En PACA, le mal-logement concerne plus de 345.000 personnes, tandis qu''à Marseille, 100.000 personnes habitent dans un logement insalubre selon Fathi Bouaroua, le directeur de la Fondation Abbé Pierre en région PACA. Selon lui, il n'y a "pas assez de logements sociaux, les systèmes d'hébergement sont défaillants et les charges locatives sont en augmentation constante".

Une famille en péril

La famille Khalafi a vécu plus de deux ans dans ce trois pièces insalubre - Radio France
La famille Khalafi a vécu plus de deux ans dans ce trois pièces insalubre © Radio France - Boris Loumagne

Dans la majeure partie des cas, le mal-logement est en rapport étroit avec l'insalubrité. Ce fut le cas pour cette famille de Vitrolles. Khadija Khalafi, la mère de famille, a vécu pendant plus de deux ans avec ses deux enfants et son mari dans un T3 situé dans la cave d'un hôtel de la ville.

"C'était pas une maison vivable, c'était comme une maison hantée !"

La mère de famille raconte: " Les excréments issus de l'hôtel remontaient et débordaient de mon lavabo et de mes toilettes. On était inondés". La situation s'aggrave lorsque les enfants tombent malades : "Le plus petits souffre de graves problèmes respiratoires à cause de l'humidité et le plus grand est traumatisé : il fait toujours des cauchemars deux ans après et aujourd'hui il consulte un psychologue."

Aujourd'hui les Khalafi ont porté plainte contre leur ancien propriétaire. La famille a désormais retrouvé un logement décent et tente de se reconstruire malgré des séquelles indélébiles.

Aujourd'hui, la famille est relogée et elle "respire" à nouveau - Radio France
Aujourd'hui, la famille est relogée et elle "respire" à nouveau © Radio France - Boris Loumagne