Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les silos à céréales du port du Havre sont en train d'être détruits

La majeure partie des silos à céréales du port du Havre est en cours de destruction. Ils n'étaient plus utilisés depuis 2003 et l'espace libéré servira à Siemens Gamesa pour son usine de fabrication d'éoliennes.

Les silos à céréales en béton du port du Havre ne sont plus utilisés depuis 2003
Les silos à céréales en béton du port du Havre ne sont plus utilisés depuis 2003 © Radio France - Amélie Bonté

Ils sont emblématiques du port du Havre ! Une partie des silos à céréales du port est en train d'être détruit. Ils n'étaient plus utilisés depuis 2003, la majeure partie du trafic céréalier passant par Rouen. Le chantier a commencé le mois dernier, pour une durée totale de huit mois. L'espace laissé libre par ces silos sera récupéré par Siemens Gamesa, pour la construction de son usine de fabrication d'éoliennes.

La technique du "grignotage" pour détruire les silos

ECOUTEZ Le reportage d'Amélie Bonté

Vingt-quatre tubes entre cinquante et soixante mètres de hauteur, ces ensembles de silos à céréales sont en train de disparaître. Ils représentent 50 000 tonnes de béton à évacuer et réutiliser. Pour les détruire, des pelles géantes ont du être acheminées par convoi exceptionnel notamment l'une des plus grande de France qui pèse centre quatre-vingt tonnes. C'est la technique du "grignotage" qui a été choisi pour détruire ces silos explique Christophe Gauthier, Directeur de la Maîtrise d’œuvre et Ingénierie  au Port du Havre : 

Les solutions de dynamitage plus rapide et plus spectaculaire ne permettaient pas de maîtriser le maintien des infrastructures à côté."

En effet, quatre silos resteront, ceux utilisés par Sucre Océane et ils sont à moins de dix mètres des silos en béton à détruire. 

24 tubes de deux ensembles de silos sont en cours de destruction, ils en restera 4 utilisé par l'entreprise Sucre Océane
24 tubes de deux ensembles de silos sont en cours de destruction, ils en restera 4 utilisé par l'entreprise Sucre Océane © Radio France - Amélie Bonté

Une reconversion des activités du port

D'une activité traditionnelle de céréales, le port du Havre se reconvertit donc vers l'éolien. Kris Danaradjou,  le directeur adjoint du Grand Port Maritime du Havre explique que le "port se reconstruit sur lui-même" :

En déplaçant les différentes implantations, on arrive à libérer 40 hectares pour la future activité d'éoliennes."

ECOUTEZ Le directeur adjoint du GPMH, Kris Danaradjou

Et le Gouzou géant ?

Un chantier à 1, 8 millions € qui n'épargnera pas le Gouzou géant peint par Jace sur l'un des silos, à l'occasion des 500 ans du Havre. 

On a tout essayé pour le garder, techniquement c'était impossible!" explique Kris Danaradjou

L'oeuvre était vouée à être éphémère et vu de la structure du béton, il était impossible de le découper pour le conserver!

L'oeuvre de Jace a été peinte à lm'occasion des 500 ans du Havre en 2017, l'oeuvre été vouée à être éphémère
L'oeuvre de Jace a été peinte à lm'occasion des 500 ans du Havre en 2017, l'oeuvre été vouée à être éphémère © Radio France - Amélie Bonté
Choix de la station

À venir dansDanssecondess