Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Les sociétés d'autoroutes proposent une réduction de 30% à partir de dix allers-retours par mois

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les sociétés d'autoroutes s'engagent à proposer une réduction de 30% aux automobilistes qui font au moins dix allers-retours par mois, a annoncé la ministre des transports Elisabeth Borne ce jeudi. Cette réduction sera accessible via un abonnement dès le 1er février.

Les sociétés d'autoroutes proposent un abonnement qui ouvre droit à 30% de réduction.
Les sociétés d'autoroutes proposent un abonnement qui ouvre droit à 30% de réduction. © Maxppp - Jean-Luc Flémal

La ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé, ce jeudi, la création d'un nouvel abonnement valable sur tous les réseaux d'autoroutes à partir du 1er février prochain. Cet abonnement ouvrira droit à  une réduction de 30% valable dès le premier trajet, pour les automobilistes qui font plus de dix allers-retours par mois sur le même trajet. D'après la ministre, près d'un million de Français seraient concernés.

Les trajets domicile-travail ciblés 

Les nouveaux abonnements ciblent particulièrement les déplacements du quotidien, dont les allers-retours domicile-travail, y compris pour les personnes travaillant à mi-temps. Dans la pratique, ils seront accessibles, dès le 1er février et sans limite de durée, à tous les particuliers usagers réguliers effectuant un itinéraire entre deux points déterminés, et ce sans limitation de distance, selon le ministère.

Les péages doivent augmenter de 1,8 à 1,9% en février 

En pleine crise des gilets jaunes, le gouvernement avait demandé aux sociétés d'autoroutes de faire un effort sur les prix, alors que les péages doivent augmenter de 1,8% à 1,9% le 1er février, conformément aux contrats liant ces sociétés à l'Etat.

Un effort inédit, sans aucune compensation de l'État" - Elisabeth Borne

"Nous avons eu des discussions intenses ces derniers jours et nous sommes parvenus aujourd'hui à un effort très significatif de la part des sociétés concessionnaires. (...) C'est un effort très conséquent de plusieurs dizaines de millions d'euros", a indiqué Elisabeth Borne à des journalistes. "C'est un effort inédit, parce qu'il est supporté entièrement par les sociétés concessionnaires sans aucune contrepartie, sans aucune compensation d'autres usagers ni aujourd'hui ni demain, et sans aucune compensation de l'Etat", a insisté la ministre.

Choix de la station

France Bleu