Économie – Social

Les soldes d'hiver commencent après une saison catastrophique

Par Marina Cabiten, France Bleu mercredi 6 janvier 2016 à 5:00

Les soldes d'hiver ont lieu jusqu'au 16 février 2015
Les soldes d'hiver ont lieu jusqu'au 16 février 2015 © Maxppp

Entre la douceur exceptionnelle des températures et les attentats, la saison a été très mauvaise pour les magasins de vêtements. Ils misent donc beaucoup sur les soldes d'hiver, qui commencent officiellement ce mercredi.

Les soldes, seule période où les commerçants sont autorisés à vendre à perte, commencent officiellement ce mercredi dans la plupart des régions et dureront jusqu'au 16 février. Mais dans les faits les promotions ont déjà débuté depuis longtemps. Et pour cause : une saison catastrophique pour le secteur du prêt-à-porter.

Des ventes privées plutôt très publiques

Cette année les prix barrés sont apparus avant Noël dans plusieurs enseignes. Suivis les 25 et 26 décembre de vastes opérations de ventes privées. "Ces opérations ont été plus nombreuses cette année, car le commerce était totalement bloqué. Les professionnels n'avaient d'autre choix pour faire revenir les clients" selon Daniel Wertel, président de la Fédération du prêt-à-porter féminin (FFPAP). 

>> À LIRE AUSSI | Pour les soldes, il est désormais possible de réserver ses articles en ligne

Entre les attentats du 13 novembre à Paris qui ont stoppé net toute envie de consommer, et l'été indien qui s'est prolongé jusqu'en décembre, les ventes textile ont littéralement plongé cet automne. Selon l'Insee les ventes d'habillement ont reculé de 0,6% en septembre et de 1,2% en octobre, avant de décrocher fortement en novembre (4,7%). La FFPAPF évoque un "annus horribilis", avec des chutes de chiffre d'affaires allant jusqu'à 20% pour certains commerçants indépendants

Grosses réductions dès le coup d'envoi

Les stocks sont donc particulièrement fournis et les réductions devraient être importantes (entre 50 et 60% dès les premiers jours). Et pourtant, les commerçants paraissent néanmoins dubitatifs quant à un éventuel effet de rattrapage.  

Sur le budget des clients, les tendances s'affrontent dans les sondages : en baisse de 4,9% pour l'institut Toluna, soit 215,50 euros par personne, et en hausse de 31% selon l'Ifop, soit 227 euros, qui précise toutefois que 53% des consommateurs ne savent pas encore quelle enveloppe ils vont consacrer aux soldes. Et pour une majorité (70%) la période sera surtout l'occasion d'achats "utiles" et pas forcément d'"achats coup de coeur", note l'Ifop. La météo jouera également un rôle important, des températures plus fraîches pouvant redonner aux Français l'envie d'acheter les grosses pièces d'hiver (pulls, manteaux...) jusqu'ici délaissées ajoute Yves Marin, expert chez Kurt Salmon. 

Partager sur :