Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les sous-traitants sarthois d'Airbus et de Boeing vont profiter des commandes historiques

mercredi 15 novembre 2017 à 15:48 Par Julien Jean, France Bleu Maine

Après les annonces de commandes records pour Airbus et Boeing, les sous-traitants sarthois s'attendent à des répercussions positives. Le secteur aéronautique, qui représente déjà plus d'un millier d'emplois dans le département, devrait continuer de croître ces prochaines années.

L'A320 néo d'Airbus
L'A320 néo d'Airbus © Maxppp - GUILLAUME HORCAJUELO

Sarthe, France

Cela restera comme une journée historique pour l'industrie aéronautique. Airbus a annoncé ce mercredi, lors du salon aéronautique de Dubaï, une commande record de 430 moyens courriers par la société Indigo Partners pour un montant de 42 milliards d'euros. C'est la plus importante commande de l'histoire de l'avionneur européen. Dans la foulée son rival américain, Boeing a annoncé à son tour une commande de 225 avions estimée à 22 milliards d'euros. Au total cela fait donc 64 milliards d'euros pour le secteur et en Sarthe, les sous-traitants se frottent les mains.

15 à 20 ans d'activité garantis

Souriau, qui compte 900 salariés en Sarthe répartis sur 2 sites à Champagné et à La Ferté Bernard, s'attend à des retombées à moyen terme. Le groupe, affichant cette année une croissance de 4%, fabrique des connecteurs pour Boeing et surtout Airbus. D'autant que Souriau produit en Sarthe des pièces pour les avions en question : "Ce sont des A320 néo et A321 néo et nous sommes déjà très bien implantés sur ces avions là" explique François-Xavier Marchais, le directeur. "C'est une très bonne nouvelle. Pour l'instant, on a du travail sur 5 ans. Mais avec ces nouvelles commandes, cela nous garanti de l'activité pendant 15 à 20 ans. On devrait donc continuer à embaucher".

On se réjouit également chez MK-Automotive, ex Mecachrome à Sablé-sur-Sarthe qui produit des aubes de turbines pour Airbus, et notamment là aussi les A320 néo et A321 néo. Une centaine de salariés, soit 20% des effectifs du site, sont sur cette activité qui devrait logiquement croître ces prochaines années. Enfin PMA, qui emploi 54 personnes à Arnage, reste plus mesuré. "L'aéronautique est une industrie mondialisée et très concurrentielle. Il n'est pas toujours aisé d'évaluer les retombées. C'est néanmoins globalement positif" réagit Marc Delille, le directeur de l'entreprise spécialisée dans l'usinage de précision.