Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Les squatteurs quittent l'ancienne école des Monanges à Clermont

Par

L'ancien groupe scolaire des Monanges était occupé depuis novembre 2016 par des membres de l'Université Populaire et Polyglotte. Chaque jour, près de quarante sans abri trouvaient ici refuge. Comme convenu lors de la médiation judiciaire, ils se sont engagés à quitter les lieux ce jeudi.

l'ancienne école servait de refuge aux sans abris
l'ancienne école servait de refuge aux sans abris © Radio France - jean-pierre morel

"Game Over". Fin de la partie. C'est écrit à la craie sur le portail vert qui permet d'entrer dans l'enceinte de cet ancien groupe scolaire clermontois. Car en ce jeudi 31 août, il n'y a plus grand monde ici. "C'est la fin de l'histoire" explique avec nostalgie Scott Marlin, à l'origine de ce squat qui a hébergé en moyenne chaque jour depuis novembre 2016 une quarantaine de personnes en situation de grande précarité.

Publicité
Logo France Bleu

On veut juste tirer la sonnette d'alarme..." Scott Marlin, membre de l'UPP

Mais la Prévoyante Immobilière, propriétaire des 4 000 mètres carrés, souhaitait réaliser des travaux pour développer un autre projet. "Nous avons obtenu une médiation judiciaire" poursuit Scott Marlin, " et nous nous sommes engagés à laisser les lieux dans le même état que lors de notre arrivée".

les squatteurs ont quitté les lieux © Radio France - jean-pierre morel

Depuis pratiquement deux ans, les bâtiments servaient de refuge aux plus démunis. Aboubakar, un jeune malien de 15 ans est de ceux là. "Je suis parti il y a deux ans, je suis passé par la Lybie, l'Italie, et après la France, je suis arrivé à Clermont le 4 avril dernier". Mais s'il garde le sourire, le jeune garçon ne sait pas où il va dormir ces prochains jours. "J'ai appelé le 115, mais ils ne prennent pas en charge les mineurs".

Aboubakar, jeune malien de 15 ans, était hébergé ici depuis avril © Radio France - jean-pierre morel

La fermeture du squat ne règle pas le problème de fond. "Celui du manque de place en hébergement d'urgence à Clermont" pointe Maître Borie, qui a plaidé pour l'Université Populaire et Polyglotte dans ce dossier. "La situation sera encore plus tendue à la rentrée".

La problématique du logement d'urgence à Clermont

Mais les membres de l'UPP ne veulent pas abdiquer. "Nous cherchons d'autres solutions" assure son porte parole.

Scott Marlin, membre de l'Université Populaire et Polyglotte © Radio France - jean-pierre morel

De nouvelles initiatives sont effectivement maintenant envisagées explique encore Scott Marlin. Il semble en effet qu'en accord avec le propriétaire, une solution transitoire de type "village associatif" pourrait à nouveau s'installer aux Monanges...

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu