Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les SUV sont une "catastrophe écologique" pour le WWF

-
Par , France Bleu
France

Dans un nouveau rapport, le Fonds mondial pour la nature (WWF) s'inquiète de l'impact écologique des SUV, ces simili-4x4. Ils seraient la deuxième source de hausse des émissions de CO2 en France, juste derrière l'aviation.

SUV empiètant sur la bande cyclable, Paris, le 21 janvier 2020.
SUV empiètant sur la bande cyclable, Paris, le 21 janvier 2020. © Radio France - Aurélien Accart

Les SUV (Sport Utility Vehicle) sont la deuxième source de hausse des émissions de CO2 en France, derrière l’aviation : c'est la conclusion d'un rapport du Fonds mondial pour la nature (WWF). Si leur nombre ne diminue pas d'ici dix ans, le pays ne pourra pas atteindre ses objectifs de réduction de la pollution dans les transports. L'ONG appelle le gouvernement à adopter une fiscalité plus dissuasive et à favoriser les modes de transports propres. "Au cours des dix dernières années, les SUV ont constitué la deuxième source de croissance des émissions françaises de gaz à effet de serre" selon le WWF. Les gaz à effet de serre sont responsables du réchauffement climatique.

Sept fois plus de vente en dix ans

Depuis une dizaine d'année, les Français achètent 7 fois plus de SUV, et d'après les projections de l'association, ces simili 4x4 représenteront les deux tiers des ventes de véhicules d'ici dix ans. De quoi rejeter deux fois plus de gaz à effet de serre qu'aujourd'hui. Toutes ces voitures en circulation consomment autant d'énergie que tous les TER de France.

Ce qui peut paraître paradoxal, c'est que ces SUV sont plus chers que les autres modèles : 20.000 euros en moyenne contre 16.700 pour une berline et 11.500 pour une citadine. Elles sont aussi plus lourdes (jusqu'à deux tonnes) et plus puissantes, ce qui leur fait consommer 15% de carburant en plus. S'il existe bien des modèles hybrides, qui conjuguent thermique et électrique, ils ne seraient qu'un miroir aux alouettes selon le WWF pour qui l'achat de ces voitures ne suffirait pas à réduire nos émissions.

Pourquoi les Français raffolent des SUV

C'est à se demander ce qui fait pencher les acheteurs français en faveur des SUV. D'abord, ils n'ont pas vraiment l'embarras du choix : les constructeurs proposent de moins en moins d'alternatives. Les monospaces, les familiales disparaissent petit à petit des têtes de gondoles. Parmi les 70 nouveaux modèles proposés il y a 2 ans, plus de la moitié, étaient de SUV. 

Les publicités vantent aussi des véhicules propres et offrants "la liberté" entre l'aventure et la routine du quotidien. Autre argument souvent avancé, la sécurité : si on regarde les résultats des crash tests, les SUV ne sont pas plus fiables que les autres types de véhicules, malgré leur ligne de tout-terrain et leur design surélevé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess