Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les syndicats appellent à la mobilisation le 9 octobre contre la politique sociale du gouvernement

jeudi 30 août 2018 à 21:18 - Mis à jour le vendredi 31 août 2018 à 7:44 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Les syndicats ont annoncé, ce jeudi soir, une nouvelle journée de mobilisation pour protester contre la politique sociale du gouvernement. Elle aura lieu le 9 octobre prochain, et ce devrait être la première journée d'action interprofessionnelle après la rentrée.

La manifestation du 28 juin dernier, à Paris.
La manifestation du 28 juin dernier, à Paris. © AFP - STEPHANE DE SAKUTIN

Plusieurs syndicats, dont la CGT et FO, ont annoncé ce jeudi soir une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle pour protester contre la politique sociale du gouvernement. Elle aura lieu le 9 octobre prochain.

Une grève "interprofessionnelle, étudiante et lycéenne"

Les syndicats ont appelé à faire du 9 octobre "une première journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, étudiante et lycéenne" pour protester contre la politique sociale "idéologique" du gouvernement. 

Les syndicats dénoncent "l'explosion des inégalités et la casse des droits collectifs"

La tenue de cette journée d'action contre "l'explosion des inégalités et la casse des droits collectifs" a été décidée par les organisations de salariés CGT et FO, les étudiants de l'Unef et les lycéens de l'UNL à l'issue d'une réunion au siège de FO. L'union syndicale Solidaires en a approuvé le principe mais doit valider la date du 9 octobre "lors de son instance nationale la semaine prochaine", selon un communiqué commun.