Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Les syndicats du Nord Franche-Comté mobilisés sur les élections professionnelles dans la fonction publique

mardi 4 décembre 2018 à 16:19 Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard

Cela concerne plus de 5 millions de salariés. Les élections professionnelles de la fonction publique se déroulent en ce moment et jusqu'à ce jeudi soir. Dans le Nord Franche-Comté comme ailleurs, les syndicats se mobilisent pour que la participation soit forte car l'enjeu pour eux est important.

Le logo officielle de ces élections
Le logo officielle de ces élections - (portail de la fonction publique)

Belfort, France

Les élections professionnelles se déroulent en ce moment dans la fonction publique et  se terminent ce jeudi après-midi ou jeudi soir selon les instances. Cela concerne plus de 5 millions de salariés, dans les hôpitaux, l'éducation nationale, les impôts, les agents des mairies. Dans chaque instance, dans chaque collectivité, les modalités du vote ont été décidées. Elles se font soit par correspondance et vote électronique (comme à l'hôpital Nord Franche-Comté), soit seulement par vote électronique (comme dans l’éducation nationale).

Il faut que la participation soit importante, pour être représentatifs

Depuis plusieurs jours, les syndicats sont en train de rameuter les troupes. Peggy Goepfert est co-secrétaire du Snuipp dans le Territoire de Belfort, le syndicat enseignant et depuis quelques jours elle fait le tour des écoles. Car le premier enjeu c'est bien la participation, "Plus il y a d'électeurs, plus on est représentatif et plus on a du poids auprès des instances" explique ainsi Peggy Goepfert.  Lors des dernières élections professionnelles de la fonction publique en 2014, elle était en baisse, avec une participation environ de la moitié du corps électoral. 

Carrière des salariés et conditions de travail

Le but de ces élections est d'élire les représentants des personnels qui vont siéger dans les différentes instances représentatives. Des instances où il est question de grands sujets, d'application de politiques nationales, mais aussi du quotidien des salariés: "Nous siégeons dans les instances paritaires et parlons notamment de tout ce qui touche à la carrière d'un salarié, mais aussi aux conditions de travail" explique Philippe Hograindleur, militant de la CGT, retraité de la poste de Haute-Saône.

Ces élections permettent aussi aux syndicats de juger de leur force. La CGT était le premier syndicat des trois fonctions publiques en 2014, devant la CFDT et Force ouvrière. L'éducation nationale, elle, est la place forte de la FSU.