Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les taxis manifestent à nouveau à Montpellier contre leur exclusion des voies mixtes pour les bus et vélos

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault

La circulation devrait être perturbée ce vendredi matin à Montpellier dans les secteurs du Zénith, Antigone et Port Marianne. Les taxis manifestent pour avoir le droit de circuler sur les voies mixtes, bus et vélos, au nom de leur "mission de service public".

Les taxis rassemblés ce vendredi matin au Zénith de Montpellier avant de partir en cortège dans le centre ville
Les taxis rassemblés ce vendredi matin au Zénith de Montpellier avant de partir en cortège dans le centre ville © Radio France - Badinier

Une semaine après un défilé dans les rues de Montpellier, les artisans taxis manifestent une fois encore ce vendredi 9 avril. Plus de 150 voitures attendues au Zénith à 8h. La profession dénonce la décision de la Ville de leur interdire les voies mixtes, désormais réservées aux seuls bus et vélos.

Incompréhension 

Après le Zénith, le cortège se dirigera vers Antigone, puis le pont de Sète, le tunnel de la Comédie, enfin le pont Zuccarelli pour finir devant l'Hôtel de Ville. 

La profession dit son "incompréhension" de ne plus pouvoir emprunter les voies réservées et demande une rencontre avec le maire et le préfet afin de "trouver une solution conciliant les enjeux écologiques et économiques".

Conserver un droit

Les taxis estiment "ne pas devoir être considérés comme des voitures, car ils exercent une mission de service public. Ces axes sont, disent-ils, essentiels au maintien de l'activité." La semaine dernière, les rencontres avec la Mairie ou la Métropole n'ont pas permis d'avancer.

On compte 217 artisans taxis sur la Métropole de Montpellier dont 132 à Montpellier.

Eric Dejean, représentant des taxis à Montpellier

Les taxis réclament le droit de circuler dans les couloirs de bus
Les taxis réclament le droit de circuler dans les couloirs de bus © Radio France - Badinier
Choix de la station

À venir dansDanssecondess