Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les thermes de Vals-les-Bains rouvrent ce lundi

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Avec plus de trois mois de retard, les thermes de Vals rouvrent leur porte ce lundi. Les travaux de rénovation ont pris du retard.

La nouvelle piscine des thermes de Vals-les-Bains
La nouvelle piscine des thermes de Vals-les-Bains © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Les thermes de Vals-les-Bains auraient du rouvrir leurs portes début avril pour une dernière année de travaux. Ils ouvriront finalement ce lundi et la nouvelle partie bien-être ne sera livrée qu'au printemps prochain. 

Encore une petite année d'attente

La nouvelle piscine en forme de goutte d'eau, les bains d'eau froide et chaude ne seront pas livrés cet été. Les travaux ont pris du retard en raison de la crise du covid. Des entreprises ont engagé des effectifs restreints et l'entreprise de placo-plâtre/peinture a même mis la clé sous la porte. Il faudra donc atteindre afin de tester ce nouvel équipement dont la direction des thermes attend beaucoup. 

La partie bien-être représente aujourd'hui 45% du chiffre d'affaire et la direction souhaite passer en cinq ans de 40.000 journées bien-être à 80.000

Le nouvel espace devrait ouvrir au printemps prochain. 

Le nouvel agrément rhumatologie

La saison avait pourtant bien commencé puisque les thermes de Vals ont obtenu l'agrément rhumatologie alors que jusque-là ils ne traitaient que les problème liés au surpoids et au diabète de type 2. Mais la crise sanitaire en a décidé autrement. Cette semaine, 90 curistes sont prévus, c'est 30% de moins que l'an passé à pareille époque. 

Il semblerait que la fin de saison soit meilleure : des curistes prévus au printemps ayant décidé de reporter leur cure à l'automne.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess