Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Béarn : les thermes des Eaux-Bonnes n'ouvriront pas cette saison

-
Par , , France Bleu Béarn, France Bleu

Coup de théâtre aux Eaux-Bonnes, les thermes n'ouvriront pas cette saison, même partiellement à cause d'un rapport d'expert. Le maire l'a annoncé ce samedi matin.

La fameuse ossature bois qui oblige à fermer les thermes
La fameuse ossature bois qui oblige à fermer les thermes

Les Eaux-Bonnes, France

Le maire Stéphane Courtié l'a annoncé ce matin, les thermes n'ouvriront pas cet été. Le rapport de l'expert mandaté par le tribunal est formel, il recommande de ne pas ouvrir les thermes, même partiellement, à cause de la structure en bois qui soutient la bulle

Sont en cause à la fois le matériau utilisé, mais aussi la structure en elle-même. Le bois ne serait pas adapté, et la structure trop imposante, trop lourde. On se souvient aussi qu'à l'été 2016, quelques jours après l'ouverture des thermes, le béton à la base d'un de ces piliers en bois avait éclaté. Depuis, seul l'espace cure avait pu rouvrir. 

Ne prendre aucun risque

Aujourd'hui le maire ne veut faire courir aucun risque, ni aux curistes, ni aux salariés, les thermes n'ouvriront pas cette saison. "C'est une décision dure pour la commune. On ne s'attendait pas à ça", concède Stéphane Courtié. "Aujourd'hui je n'ai pas le choix que d'accepter cette décision, qui est dure à prendre. Si nous ouvrons et qu'il y a un problème avec du personnel ou des clients à l'intérieur, la responsabilité est entièrement sur ma tête. On ne peut pas jouer avec la sécurité humaine."

Ce rapport d'expert tombe à un moment cruel pour les Eaux-Bonnes. Vendredi 29 mars, le conseil municipal devait entériner la prolongation de la délégation de service public (DSP) de mai à octobre 2019, entre la société Valvital et la ville. Cette DSP devait originellement se terminer le 30 janvier. Elle avait été prolongée de 6 mois pour assurer l'exploitation des thermes jusqu'à l'été. 

Les études des experts, mandatées par le tribunal, seraient plus longues que prévues. Le rapport conseille donc fortement de ne pas ouvrir. Les rapports complets d'expertises sont attendus courant juin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu