Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Tourangeaux au rendez-vous pour ce premier week-end de soldes

-
Par , France Bleu Touraine

Le premier week-end de soldes attire les Tourangeaux. Vous étiez nombreux à faire les boutiques ce samedi, dans les rues de Tours.

Plus de promotions dès le début des soldes, cette année.
Plus de promotions dès le début des soldes, cette année. © Radio France - Tony Selliez

"On est allé faire les magasins parce qu'il y avait les soldes !". Lina et Laura font partie des nombreux Tourangeaux à être sortis faire les boutiques, ce samedi pour ce premier week-end de soldes. Un bon prétexte pour sortir et se faire plaisir. "Il faut en profiter ! Je me suis fait plaisir aujourd'hui, je n'ai jamais dépensé autant. Ça fait longtemps qu'on n'est pas sorti, du coup on a tout dépensé", racontent en souriant les deux jeunes femmes.

Les clients présents, malgré les ventes privées et le couvre-feu

Pour ce début de soldes d'hiver, "les clients sont là", se réjouit Valérie Noulin, gérante d'une boutique de prêt-à-porter, rue de la Scellerie. Une des raisons : les petits prix, avec des promotions exceptionnelles dès la première démarque. "Les pourcentages sont plus intéressants dès le premier jour des soldes, grâce aux ventes privées et promotions en amont", explique la commerçante. 

Mais comme chaque année, les ventes privées annulent en partie l'effet soldes et les clients n'attendent pas forcément cette période. Résultat, certains commerçants observent un démarrage mitigé, compliqué par le couvre-feu à 18h. "On a eu un bon démarrage aux ventes privées, mais pas particulièrement sur les soldes", note ainsi Eva, responsable du magasin "Rosalie", rue Nationale. 

Soldes raccourcis à cause d'un reconfinement ?

Autre inquiétude pour les commerçants : la menace d'un reconfinement. "On ne sait pas trop jusqu'à quand on va pouvoir faire les soldes. On se demande comment on va réussir à vendre nos collections. Chaque journée d'ouverture est une journée de gagnée", expose Eva. Pour l'instant, les soldes continuent et doivent se tenir jusqu'au 16 février.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess