Économie – Social

Les travailleurs détachés font perdre 500 emplois dans le BTP en Vaucluse

Par Aurélie Lagain et Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse jeudi 26 janvier 2017 à 10:33

Travaux
Travaux © Radio France - Aurélie Lagain

Les patrons du BTP de Vaucluse se félicitent de l'entrée en vigueur de la carte professionnelle BTP.

Les travailleurs détachés ont fait perdre 500 emplois au BTP (bâtiment travaux publics) en Vaucluse.

C'est le constat du patronat qui se réjouit de l'entrée en vigueur de la carte professionnelle BTP, obligation qui doit permettre de mieux contrôler la main d'œuvre sur les chantiers.

Depuis l'ouverture des frontières, la région PACA a subi la mise a disposition par des entreprises de travail temporaire étrangères de salariés détachés.

Cette carte coûtera 10,80 euros à l'employeur. En cas d'absence de carte, l'amende sera à plus de 3.000 euros.

"Avec le flash code, il y aura un accès direct à une base de données. Ça sera un moyen de contrôle immédiat pour l'inspection du travail ou les douanes pour savoir si les travailleurs présents sur un chantier ont été déclarés et sont en règle." - Jean-Yves Chemin, patron de la Fédération du BTP en Vaucluse

Jean-Yves Chemin

Dans le Vaucluse, après l'érosion chaque année de l'activité depuis environ huit ans et la frilosité des marchés publics, un léger sursaut de l'activité est a noter avec une augmentation de 1,1% du nombre de salariés du BTP cette année, soit 400 salariés de plus. Mais la barre est toujours en dessous des 12.000 (11.822 salariés exactement).