Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les travailleurs handicapés toujours plus précarisés sur le marché du travail

-
Par , France Bleu

Aujourd'hui s'ouvre la semaine de mobilisation pour l'emploi des personnes handicapées. L'occasion de faire le point sur leur situation sur le marché du travail. Selon les associations, ils vivent une année 2020 empirée par la crise du coronavirus.

Leur taux de chômage est deux fois supérieur à la moyenne nationale.
Leur taux de chômage est deux fois supérieur à la moyenne nationale. © AFP - JAN WOITAS

C'est déjà la 24ème édition de la semaine de mobilisation pour l'emploi des personnes handicapées. L'opération permet de sensibiliser le grand public aux situations de handicap et d'évaluer les stratégies mises en place par les entreprises. Victimes de discriminations, beaucoup plus touchées par le chômage, la crise sanitaire les place cette année dans une plus grande situation de précarité.

Les plus pénalisés par la crise sanitaire

Pour les travailleurs handicapés, les recrutements ont tout simplement chuté de 30% au 1er semestre et les perspectives pour les mois à venir sont noires. Selon le Collectif Handicaps, du fait de leur âge souvent plus élevé qui leur donne une image de personnes plus vulnérables que les autres face au Covid-19, et du fait de leur manque de formation (seulement un peu plus d'un tiers des salariés handicapés a un diplôme post-bac), ils sont les plus pénalisés par la crise sanitaire. 

Des quotas non respectés en entreprise

Mais avant même l'épidémie, l'emploi des personnes handicapées était déjà un sujet d'inquiétude. Leur taux de chômage évolue autour de 16%, soit deux fois plus que la moyenne nationale. Pourtant la loi est censée imposer un nombre minimum d'embauches aux employeurs, c'est l'Obligation d'emploi des travailleurs handicapés (OETH). Il faut 6% de travailleurs handicapés dans les entreprises de plus de 20 salariés sous peine de pénalités. Dans le public, on y est quasiment (5,83% en 2019). On est en revanche a 3,9% seulement dans le privé (données de 2018). 

Des annonces du gouvernement attendues

Cet été, Jean Castex a bien précisé que les personnes handicapées ne seraient pas les oubliés de la crise. 100 millions d'euros sont mobilisés, pour favoriser leur accès à l'emploi, dans le plan de relance de 100 milliards, avec une enveloppe pour l'emploi (15 millions d'euros) et pour des aides à l'embauche (85 millions d'euros).

Le gouvernement tiendra aujourd'hui un comité interministériel, avec pour thèmes abordés, l'accès aux équipements, à l'habit, au numérique. Des annonces en faveur des droits des personnes handicapées sont attendues.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess