Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les urgentistes de l'hôpital de Rochefort ont repris le travail après avoir trouvé un accord avec la direction

jeudi 26 avril 2018 à 11:02 Par Catherine Berchadsky, France Bleu La Rochelle

Retour à la normale au service des urgences de l'hôpital de Rochefort où les médecins étaient en grève depuis le 6 avril. Ils dénonçaient les conditions de travail et les conditions d'accueil des patients.Un accord a pu être trouvé avec la direction mardi.

Service normal aux urgences urgences
Service normal aux urgences urgences © Maxppp - JC Tardivon

17300 Rochefort, France

"La négociation se termine de manière plutôt positive pour les urgences, on est sorti en se serrant la main", déclarait ce mercredi Antoine Depelchin, le porte-parole des urgentistes de Rochefort. Après une réunion de près de 3 heures mardi, la direction a fait des propositions qui satisfont les professionnels de santé.

L'accord obtenu porte sur 4 points essentiels :  la direction a octroyé des moyens supplémentaires : une infirmière de plus 12 h sur 24, ce équivaut à  3 temps pleins et permettra d'avoir une personne de plus la nuit aux urgences.
Deuxième avancée, l'hiver prochain le service pourra bénéficier de l'ouverture de  15 à 18 lits  durant les trois premiers mois de l' année  lors de l' afflux hivernal (  contre 12 lits pendant un mois seulement cette année). 

Dorénavant les patients ne dormiront plus sur des brancards

Troisième point, la réouverture  de 8 lits à l' année  dans différents services de l'hôpital sachant que sur les 15 qui devaient fermer à la fin du mois, 12 seulement le seront . Soit un gain de 11 lits  au total sur l'année.
Enfin dernier motif de satisfaction, les patients qui seront hospitalisés d'urgence le seront dorénavant sur des lits et non plus sur des brancards.  On se souvient que c'était un point essentiel lors du lancement du mot d'ordre de grève, les urgentistes racontaient même que certains patients avaient des escarres à forces de rester sur les brancards, dans les couloirs des urgences. Reste bien sûr à voir ses promesses mises par écrit, précisent les urgentistes de Rochefort, prêts le cas échéant à repartir en grève.