Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Les vendeurs de piscine débordés en Limousin : "l'engouement date du confinement et s'accélère !"

Par

Alors que de nombreuses entreprises souffrent fortement de la crise du coronavirus, les vendeurs de piscine nagent à contre-courant, avec des affaires plus florissantes que jamais. Face aux incertitudes sur les vacances, les clients se ruent chez les piscinistes du Limousin.

Les incertitudes qui pèsent sur les vacances incitent de plus en plus de Limousins à vouloir s'offrir une piscine (photo d'illustration) Les incertitudes qui pèsent sur les vacances incitent de plus en plus de Limousins à vouloir s'offrir une piscine (photo d'illustration)
Les incertitudes qui pèsent sur les vacances incitent de plus en plus de Limousins à vouloir s'offrir une piscine (photo d'illustration) © Maxppp - Patrick Lefevre

La piscine sera-t-elle l'équipement incontournable de cet été 2020 ? Ça semble bien parti quand on voit les files d'attente qui s'allongent devant les magasins spécialisés dans la vente de piscines auto-portées ou tubulaires. Et ces piscines qui se posent simplement dans le jardin, sans aménagement particulier, ne sont pas les seules à rencontrer un franc succès. Les constructeurs de véritables bassins sont également très sollicités.

Publicité
Logo France Bleu

Être sûr de pouvoir se baigner, quelles que soient les circonstances

"On connait le rush du printemps, mais cette année c'est particulier" témoigne Angie Mérillou, gérante de Saint-Yrieix Piscines, au sud de la Haute-Vienne. En ce moment le téléphone n'arrête pas de sonner et l'entreprise familiale a du mal à suivre face aux demandes de devis qui arrivent tous azimuts, de la part de clients qui veulent à tout prix profiter de leur été, même s'ils devaient rester chez eux.

Les gens disent : "cette année, on ne va peut-être pas partir en vacances", ils veulent donc un petit coin de paradis chez eux. - David Penchenat

Cette tendance est flagrante selon Jérôme Penchenat, gérant des piscines Desjoyaux, à Brive-la-Gaillarde. Il n'a pas arrêté de travaillé pendant le confinement, grâce aux rendez-vous par visio-conférence, et pour lui c'est clair : "l'engouement date du confinement et s'accélère" depuis le déconfinement. Dans son magasin, ça se traduit par une hausse des demandes de 20% pour les piscines, 50% pour les spas. 

Son stock de spas a d'ailleurs rapidement fondu, car ces équipements peuvent s'installer rapidement. En revanche, ceux qui décident maintenant de faire construire une piscine ne l'auront pas cette année. Car il faut déjà assurer les commandes prises avant la crise du coronavirus. 

Les chantiers ont pris du retard

Il faut aussi tenter de rattraper le retard pris pendant le confinement, précise Angie Mérillou. Elle non plus n'a pas arrêté de travailler, mais "tous nos fournisseurs et nos fabricants ont fermé les usines, donc il y a des retards dans les livraisons et ainsi de suite." Elle assure toutefois que les clients sont très compréhensifs, car ils pourront tout de même profiter de leur piscine une bonne partie de l'été. 

D'autres ont accepté de reporter leurs chantier, lorsqu'il s'agissait de travaux de rénovations qui pouvaient attendre un an de plus. Après une année 2020 qui s'annonce déjà exceptionnelle, c'est finalement 2021 qui pourrait battre tous les records, selon les professionnels du secteur.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu