Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les vignerons indépendants du Gard tirent la sonnette d'alarme face à la taxe Trump

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les vignerons subissent de plein fouet la fameuse taxe Trump de 25% imposée à tous les vins exportés de France vers les Etats Unis. Un manque à gagner considérable puisque les exportations de vin vers les Etats-Unis représentent entre 25 et 30% de leurs ventes

Frédéric David, viticulteur à Saint-Hilaire-d'Ozilhan, sort une cuvée spéciale baptisée "America is back"
Frédéric David, viticulteur à Saint-Hilaire-d'Ozilhan, sort une cuvée spéciale baptisée "America is back" © Radio France - Hervé Sallafranque

Les vignerons indépendants du Gard tirent la sonnette d'alarme. Ils subissent de plein fouet la fameuse taxe Trump de 25% imposée à tous les vins exportés de France vers les Etats Unis. Cette taxe avait été instaurée fin 2019 pour certaines catégories de vins, elle a été renforcée le mois dernier pour s'appliquer désormais à l'ensemble des vins. Le tout sur fond de  bras de fer commercial aéronautique entre Airbus et Boeing. 

Pour les vignerons cela représente un manque à gagner considérable puisque les exportations de vin vers les Etats-Unis représentent entre 25 et 30% de leurs ventes.

Pour Pierre Jaufret, président de la fédération gardoise des vignerons indépendants et Frédéric David, viticulteur à Saint-Hilaire-d'Ozilhan, les vignerons sont les victimes collatérales d'une guerre commerciale qui les dépasse : " C'est purement et simplement du protectionnisme qui nous empêche d'exporter au Etats-Unis. Seuls, les pays liés au projet Airbus, en l'occurrence l 'Allemagne, l'Espagne et la France sont touchés par la taxe Trump.  Pendant de temps, nos voisins italiens qui font aussi de très bons vins, nous grignotent des parts de marché et peut-être de façon définitive. C'est ça qui nous inquiète parce que, même si la taxe est annulée, ce pour quoi nous militons aujourd'hui, les places auront été prises par d'autres et il nous faudra les regagner ". 

Une cuvée spéciale "America is back"

Les vignerons indépendants sont allés ce lundi à la rencontre de la députée du Gard Françoise Dumas qui les a assurés de son soutien : " Evidemment, le gouvernement français est aux côtés des viticulteurs et fait en sorte de trouver des moyens de pression au sein de la commission européenne de façon à pouvoir revenir sur ces décisions illégitimes et irrégulières, déclare Françoise Dumas. Mais nous sommes dans des rapports de force commerciaux et des relations diplomatiques que nous devons aussi prendre en compte. Et, comme dans toutes les relations commerciales, tout est question de négociations". 

Les vignerons ont profité de l'occasion pour présenter une cuvée spéciale, baptisée "America is back" dont l'étiquette a été créée par un artiste américain, Dan Burton. Tout un symbole.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess