Économie – Social

Les vins de Quincy toujours verts, à 80 ans !

Par Michel Benoît, France Bleu Berry vendredi 5 août 2016 à 18:46

Les vignerons de Quincy préparent la fête du 6 août
Les vignerons de Quincy préparent la fête du 6 août © Radio France - Michel Benoit

Les vins de Quincy fêtent cette année les 80 ans de leur appellation d'origine contrôlée. Le point d'orgue sera la journée du 6 Août, avec toute une série de manifestations dans la commune (exposition, dégustations, survol en hélicoptère du vignoble, etc...)

C'est la plus ancienne appellation du Berry puisqu'elle remonte à 1936. Les vins de Quincy ne comptent que 300 hectares de vignes pour environ 16.000 hectolitres de production. Tout en sauvignon blanc. Une petite appellation qui se bat avec ses moyens pour exister : la qualité et l'innovation en terme de communication auprès des touristes.  L'appellation vient d'inaugurer un jardin labyrinthe de vignes unique en France : 2.500 m2 de plantations qui retracent toute l'histoire de la vigne à Quincy... et ça commence dès la préhistoire....avec l'ancêtre de la vigne : la lambrusque du quaternaire dont les hommes cueillaient les baies. L'alvéole suivant nous emmène il y a deux mille ans : les gallo-romains faisaient déjà du vin à Quintius ! Les vignes grimpaient alors sur des sortes de charpentes en bois.

Les gallo-romains faisaient monter la vigne sur une sorte de charpente en bois - Radio France
Les gallo-romains faisaient monter la vigne sur une sorte de charpente en bois © Radio France - Michel Benoit

Des reconstitutions très réussies qui vous permettront de comprendre toute l'évolution de la culture de la vigne et de ses techniques, jusqu'à nos jours.. Un cahier de jeux est remis aux enfants, et vous pouvez ensuite vous lancer dans uen randonnée de cinq kilomètres au coeur du vignoble.

les différentes époques reconstituées dans le jardin labyrinthe de vignes à Quincy - Radio France
les différentes époques reconstituées dans le jardin labyrinthe de vignes à Quincy © Radio France - Michel Benoit

Une initiative qui prouve le dynamisme de cette petite appellation : les surfaces progressent d'environ 3 % par an, mais cette année la récolte s'annonce maigre : 80 % des vignes ont été touchées par le gel.

Partager sur :