Économie – Social

LGV : des communes bretonnes réclament des indemnisations

France Bleu Armorique mercredi 23 septembre 2015 à 15:48

Chantier TGV
Chantier TGV © Max PPP

Elles déposent une requête en référé auprès du Tribunal Administratif

Les communes traversées par la future LGV , ligne à grande vitesse, Bretagne/Pays de la Loire veulent être indemnisées. Une dizaine de villes sont concernées en Ille et Vilaine ( notamment Le Pertre, Argentré du Plessis, Etrelles, Torcé,  Domagné,  Noyal sur Vilaine, Cesson-Sévigné...). Leurs maires ont décidé d'introduire une requête en référé devant le tribunal administratif confirme Marie-Christine Morice maire d'Etrelles (Ille-et-Vilaine) et vice-présidente de la coordination interrégionale LGV.

Préjudices fonciers

Les préjudices sont avant tout fonciers car les terres traversées ont perdu de leur valeur que ce soit en foncier bâti ou non bâti. A cela se rajoutent des charges supplémentaires pour les communes comme l'entretien des nouvelles voiries créées par le passage de la ligne à grande vitesse. Des actions vont être engagées en tout dans 185 communes traversées par les futures lignes à grande vitesse Rennes/Le Mans et Tours/Bordeaux.