Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Liberty Wheels : "Le groupe GFG ne nous laissera pas tomber" assure le directeur général, Roberto Avelli

Par

Reprise du travail ce lundi (22/06) chez Liberty Wheels à Diors, dans l'Indre. Les 287 salariés de la dernière usine de fabrication de jantes en aluminium en France étaient au chômage partiel depuis le début du confinement. Une reprise partagée entre soulagement et angoisse d'un avenir incertain.

Malgré l'incertitude du marché de l'automobile, Roberto Avelli, le directeur-général de Liberty Wheels croit en l'avenir du site de Diors Malgré l'incertitude du marché de l'automobile, Roberto Avelli, le directeur-général de Liberty Wheels croit en l'avenir du site de Diors
Malgré l'incertitude du marché de l'automobile, Roberto Avelli, le directeur-général de Liberty Wheels croit en l'avenir du site de Diors © Radio France - Régis Hervé

Après plus de 3 mois d'arrêt, les fourneaux de Liberty Wheels, dernier fabricant de jantes alu de France, redémarrent. Mais cette reprise du travail n'efface pas les angoisses des 287 salariés de l'entreprise de Diors (près de Châteauroux) dans un marché automobile extrêmement fragilisé par la crise de la Covid 19 et qui redémarre poussivement.

Publicité
Logo France Bleu

Roberto Avelli, le directeur général de Liberty Wheels ne cache pas que les sentiments sont mêlés au sein de l'entreprise à l'heure de relancer la production : "Soulagement parce que ça fait 3 mois qu'on est arrêté [...] Par contre c'est vrai que l'anxiété est là parce que [...] la reprise  est assez timide [...] Les volumes que nos clients nous demandent sont à la moitié des volumes qu'on pouvait avoir avant." 10.000 à 12.000 jantes alu à sortir par semaine contre 20.000 voire 25.000 en temps normal, le compte n'y est pas pour une entreprise qui peinait déjà à atteindre son niveau de rentabilité avant le confinement. 

Investissements pour renforcer la performance

Malgré tout, Roberto Avelli veut rester confiant, répondant aux inquiétudes des salariés qui manifestaient il y a seulement 5 jours dénonçant un risque de cessation de paiement, il assure qu'un plan social n'est pas à l'ordre du jour et qu'au contraire des investissements seront effectués au sein de l'entreprise "Nous sommes adossés à un grand groupe qui nous permet de survivre pendant cette période difficile [...]. Il va falloir qu'on pense des investissements un peu plus forts pour pouvoir rendre le site encore plus performant et c'est ce qui est dans les tuyaux en ce moment [...] C'est un groupe qui souhaite être très présent en Europe continentale et qui ne nous laissera pas tomber "

Roberto Avelli souligne aussi la volonté politique affichée par le gouvernement de relocaliser certaines activités industrielles. Le secteur automobile pourrait-il en profiter ? Le directeur de Liberty wheels veut en tout cas y croire "Nous sommes quand même le seul fabricant de roues en alu en France, c'est un produit complexe à forte technicité que nous souhaitons valoriser au niveau de l'industrie française [...] Les discussion récentes que nous avons eues avec Renault en particulier nous font sentir une réelle envie de nous suivre sur ce projet "

Nouveaux clients ? 

Liberty Wheels explore toujours la possibilité de séduire d'autres clients. La piste Volkswagen qui n'avait pas abouti du temps d'AR Industries et de Thierry Morin est de retour. Un audit devait être organisé en mars dernier avec des représentants du constructeur allemand. Reporté à cause du Covid 19, il n'a toujours pas de date fixée mais Roberto Avelli affirme qu'il est toujours d'actualité et précise que d'autres pistes sont explorés notamment le marché des caravanes et Mobil-Homes "très porteurs" selon le directeur général. 

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu