Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Libourne, une ville qui retrouve de l'attractivité

-
Par , France Bleu Gironde

La rue Gambetta de Libourne vient d'accueillir fin avril une nouvelle enseigne : la Fnac. Symbole d'un dynamisme retrouvé.

La rue Gambetta de Libourne
La rue Gambetta de Libourne © Radio France - Yvan Plantey

C'est la preuve du renouveau pour Libourne. La rue Gambetta, l'axe commercial du centre-ville, accueille depuis le 22 avril, une nouvelle enseigne de poids. Après H&M, Les Galeries Lafayette, ou encore Decathlon, l'ouverture de la Fnac est un nouveau signe d'un dynamisme retrouvé. 

Il y a 5 ans, au journal télévisé de 13h sur TF1, elle était surnommée "Ville Fantôme". Une revanche pour son maire, Philippe Buisson, qui ne cache pas sa fierté : "J'avais annoncé à l'époque un électrochoc, et il a eu lieu." Ce qui ne l'empêche pas de rester pragmatique : "Bien sûr ce n'est pas l'eldorado, mais c'est une attractivité qu'on avait pas retrouvée depuis des décennies."

La Fnac de Libourne, ouverte en avril 2021.
La Fnac de Libourne, ouverte en avril 2021. © Radio France - Yvan Plantey

Un renouveau commercial 

Pour preuve, après la Fnac, le maire confirme l'arrivée d'autres magasins, et de nouveaux projets. Comme le Centre Aquatique ou encore le projet de l'homme d'affaires bordelais, Michel Ohayon qui souhaite réaménager l'Esog (l'ancienne l'Ecole de sous-officiers de la gendarmerie), un espace de sept hectares. En 2016, 18% des commerces étaient vacants. "Aujourd'hui, il n'en reste à peine plus que 10%", souligne le maire. 

Les commerces ne sont pas le seul exemple de cette embellie. Lionel Castano était président de l'association des commerçants pendant quatre ans. Pour lui, la ville se transforme partout ailleurs : "Le maire a lancé de nombreux travaux. On a des rues et des quais rénovés. C'est aussi grâce au plan du gouvernement Coeur de Ville, qui a aidé les métropoles moyennes à se restructurer".

La place Abel Surchamp, à Libourne.
La place Abel Surchamp, à Libourne. © Radio France - Yvan Plantey

Une attractivité touristique retrouvée

Tout cela permet à Libourne d'attirer à nouveaux habitants et touristes. Sous les arcades de la place Abel Surchamp, Léonie montre son enthousiasme : "Je viens de Normandie, et quand je suis arrivée ici, je ne pensais pas que ça allait être aussi charmant !", sourit-elle. Selon la chambre des notaires de Gironde, l'augmentation du prix de l'immobilier sur les maisons anciennes a augmenté de plus de 14% entre 2019 et 2020. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess