Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Licenciements au casino Barrière de Biarritz: une perte de 600 000 euros lors du dernier exercice

-
Par , France Bleu Pays Basque

Les syndicats ont dénoncé les 4 licenciements au casino Barrière de Biarritz, en fustigeant un effet d'aubaine en raison de la crise sanitaire. La direction répond par les chiffres: une perte de 600 000 euros enregistrée lors du dernier exercice en raison de la fermeture de l’établissement.

Les salles de jeux du casino Barrière de Biarritz vides de tout client
Les salles de jeux du casino Barrière de Biarritz vides de tout client © Radio France - Paul Nicolaï

La réaction de la direction du casino Barrière de Biarritz ne s'est pas fait attendre. Au lendemain de la mobilisation des syndicats FO, CFDT et CFE-CGC pour s'opposer à un plan de quatre licenciements ( trois en janvier et un autre plus tard ), Le directeur de l’établissement a tenu à s'expliquer. Fabrice Bastien souligne combien les deux confinements en raison du Covid, ont pesé lourd dans les finances du casino. "Avec une perte nette de 600 000 euros lors du dernier exercice, entre octobre 2019 et octobre 2020, le situation est catastrophique". Les mesures de suppressions de postes sont donc liées à la situation économique.

Fabien Bastien directeur du casino de Biarritz: "Chaque mois de fermeture engendre une perte de 350 000 euros"

100 millions d'euros de pertes au plan national

Selon la direction du casino chaque mois de fermeture entraîne une perte de 350 000 euros, et la situation va empirer si les établissements ne rouvrent pas à la fin du mois de janvier comme l’espère la profession. Au plan national 60 postes vont être supprimés. Là aussi la situation financière est tendue explique Fabrice Bastien. "Les pertes s’élèvent à 100 millions d'euros" déplore le directeur qui a fait toute sa carrière dans le groupe Barrière.  L’été dernier les tables de jeux et les machines à sous ont pu rouvrir mais "30% des clients ne sont pas revenus" souligne le directeur.

Les syndicats dénoncent un effet d'aubaine

Lundi 28 décembre, ils étaient une quarantaine d’employés du casino de Biarritz, près de la moitié du personnel, à manifester devant les portes de l’établissement. Ils protestent contre l’annonce de quatre Licenciements: 2 employés aux jeux, une attachée commerciale et une assistante de direction. Les syndicats réfutent l’argument économique et parlent d’un "effet d’aubaine".  

Rassemblement lundi des salariés sous la pluies et dans le vent
Rassemblement lundi des salariés sous la pluies et dans le vent © Radio France - Paul Nicolaï

Alain Binsonno-chef de parties voila 35 ans qu'il est dans la boite et aujourd'hui, licencié, il en a gros sur la patate

Choix de la station

À venir dansDanssecondess