Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Licenciements dans la métallurgie : des "effets d'aubaine" dénonce la CGT de Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Alors que les mauvaises nouvelles s'accumulent pour l'industrie métallurgique en Moselle, et à la veille d'une journée de mobilisation intersyndicale, la CGT dénonce sur France Bleu Lorraine dénonce les aides du plan de relance versées aux entreprises sans contreparties.

La CGT de Moselle dénonce les "licenciements à tour de bras" dans la métallurgie
La CGT de Moselle dénonce les "licenciements à tour de bras" dans la métallurgie © Maxppp - Julien Mattia

"Il faut que les salariés se révoltent !" Christophe Jacquemin est remonté. Le secrétaire pour la CGT de l'USTM (l'Union des syndicats des travailleurs de la métallurgie) en Moselle s'insurge devant la longue listes des entreprises industrielles en difficultés dans le département : 30 licenciements RBSI à Téting-sur-Nied, 88 postes menacés chez GGB à Dieuze, 106 chez Rehaut à Mohrange, 43 chez Prafer à Woippy... Sans compter les dossiers Smart à Hambach ou la fermeture de la cokerie d'ArcelorMittal à Sérémange-Erzange. Et l'inventaire n'est sans doute pas complet. 

Reprise en main de l'Etat 

Pour le syndicaliste, il n'y a aucun doute : la crise économique qui a débouché de la crise du coronavirus n'est pas la seule explication. Christophe Jacquemin dénonce "des effets d'aubaine" de la part de certains grands groupes, sans oublier le secteur du commerce avec le récent exemple des magasins Alinéa

Alors que jeudi 17 septembre sera une grande journée de mobilisation intersyndicale contre le plan de relance du gouvernement, la CGT appelle l'Etat et les collectivités à reprendre la main "sur les visions industrielles de ces groupes." La CGT réclame des contreparties aux aides versées aux entreprises dans le cadre du plan de relance du gouvernement, comme l'interdiction de licencier. 

On parle de relocalisations alors qu'une usine comme Prafer, qui est une pépite, est sacrifiée par un grand groupe

Mobilisation en Moselle ce jeudi

Plusieurs rassemblements auront lieu jeudi en Moselle : au rond-point de Schneider Electric sur la zone de Semécourt (11h), devant l'usine Smart de Hambach (10h) et à Metz pour la manifestation départementale qui partira à 15h de la place de la République. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess