Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lignières : l'hippodrome risque le dépôt de bilan

-
Par , France Bleu Berry

L'hippodrome de Lignières se retrouve menacé de mettre la clé sous la porte suite à la crise du covid-19. Le manque à gagner des derniers mois pourrait lui être fatal.

Le nouvel hippodrome de Lignières a été construit en 2006
Le nouvel hippodrome de Lignières a été construit en 2006 © Radio France - Jérôme Collin

L’hippodrome de Lignières a organisé, le 9 août dernier, sa cinquième course de la saison. Néanmoins, il s’agissait seulement de la première  accessible au public à cause de la situation sanitaire. Les quatre précédentes se sont tenues à huit-clos : il n'y a donc eu aucun pari et aucune recette générée par la buvette, soit un manque à gagner de plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Dimanche 9 août, 1500 personnes ont fait le déplacement contre 1000, en temps normal, à la même période. La canicule, l’âge avancé de la majorité des parieurs plus exposés au covid-19 ainsi que le port du masque obligatoire sont les principaux facteurs qui expliquent cette sous-fréquentation. 

Les  deux courses de la dernière chance

Il reste deux courses hippiques à Lignières cette année, le 1er et le 15 novembre, pour tenter de sauver la saison. Emmanuel Lagarde, le président de la société des courses hippiques de Lignières en appelle maintenant à la fédération nationale des courses et aux collectivités territoriales pour que l’hippodrome puisse sortir la tête de l’eau. Il compte, également, demander un soutien financier à la fédération nationale des courses et aux collectivités territoriales. _"_Pour le moment, nous n'avons aucune certitude. On espère être aidé pour franchir ce cap difficile" s'inquiète-t-il.

Pour le moment, nous n'avons aucune certitude. On espère être aidé pour franchir ce cap difficile

Si la situation sanitaire ne s’améliore pas, l’hippodrome de Lignières risque de mettre la clé sous la porte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess