Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : des salariés d'Enedis et EDF en grève contre le projet Hercule

-
Par , France Bleu Limousin

Des salariés d'EDF et Enedis ont débrayé ce jeudi matin à Limoges, à l'appel de la CGT Energies pour protester contre le projet Hercule. Ils redoutent le démantèlement du groupe EDF avec ce nouveau projet de scission des activités liées à l'électricité.

Les militants de la CGT Energie et Mines ont déployé des banderoles contre le projet Hercule, notamment sur le pont SNCF qui surplombe l'autoroute A20, à Limoges.
Les militants de la CGT Energie et Mines ont déployé des banderoles contre le projet Hercule, notamment sur le pont SNCF qui surplombe l'autoroute A20, à Limoges. - © CGT Energie et Mines

Une quinzaine de personnes se sont relayées toute la matinée ce jeudi sur le piquet de grève installé devant le siège Limougeaud d'Enedis, afin de protester contre le projet Hercule. Un rassemblement modeste pour tenir compte de la situation sanitaire, mais l'ensemble des salariés d'Enedis et EDF étaient appelés à débrayer durant quelques heures par la CGT Energie et Mines. Le syndicat redoute un démantèlement pur et simple du groupe EDF avec cette réorganisation qui se profile, puisque le projet Hercule prévoit une nouvelle scission des activités liées à l'électricité. Des banderoles ont aussi été accrochées sur plusieurs ponts de Limoges, notamment au-dessus de l'autoroute A20.

La semaine dernière, les syndicats majoritaires du groupe ont été reçus séparément par les directeurs de cabinet des ministres de l'Économie et de la Transition écologique, Bruno Le Maire et Barbara Pompili, afin d'être informés de l'avancée des discussions avec la Commission européenne, gardienne des règles de la concurrence. Ces discussions sont entrées dans leur phase finale, mais aucun accord n'a encore été signé. L'interfédérale d'EDF annonce aussi une nouvelle action pour le 8 avril. Il s'agira de la 6e journée de grève et de mobilisation depuis le 26 novembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess