Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Limoges: le retour du soleil fait le bonheur des restaurateurs

Par

Après un début de déconfinement pluvieux, le soleil et la chaleur pointe le bout de son nez. L'occasion pour les restaurateurs limougeauds de profiter, enfin, des terrasses.

Les terrasses de Limoges retrouvent les clients avec les beaux jours. Les terrasses de Limoges retrouvent les clients avec les beaux jours.
Les terrasses de Limoges retrouvent les clients avec les beaux jours. © Radio France - Thomas Vinclair

"Là, à l'intérieur, je ne fais plus rien. Je fais tout à l'extérieur!" Joël Hervé est joyeux. Le patron du restaurant "La femme à barbe" à Limoges revoit, enfin, les clients s'installer sur sa terrasse après des semaines très pluvieuses. "Dès que l'on avait eu les autorisations pour agrandir nos terrasses, on était super heureux. Tout était installé mais les premières gouttes sont tombées et on a jamais pu en profiter de la terrasse."

Publicité
Logo France Bleu

"On passe de 25 à 50 couverts avec la terrasse!"

Aujourd'hui c'est de l'histoire ancienne. Il a ressortis les parasols, les tables et les chaises. "J'ai 28 couverts sur ma terrasse! C'est plus que ce que je fais à l'intérieur." La fermeture de la rue lui permet de bien pouvoir s'étaler sous l’œil bienveillant des voisins. "Avec le monde qui revient, cette longue terrasse dans cette petite rue de Limoges et le soleil, certains voisins me disent que l'on se croirait à Séville!" La demande est telle, que le gérant a embauché une serveuse pour faire face à l'afflux de clients.

En face, même euphorie chez Martins Dumas, propriétaire du Martin Comptoir. "Après ces quelques jours de pluie, on souffle enfin!" sourit le chef. "En plus, nous venons tout juste de nous installer. Depuis l'ouverture, nous n'avions jamais pu profiter pleinement de la terrasse. Sous le soleil, on passe de 25 à 50 couverts!"

Vers un retour à la normale?

Tous les restaurateurs observent ces derniers jours, un retour des clients avec la chaleur. C'est le cas aussi pour Pierre Lacroix. Il tient la Locale. Reste un petit point noir selon le gérant : le midi. "On est pas encore revenu à la normale sur les midis, je pense qu'il y a encore beaucoup de personnes en télétravail ou qui sont chez eux! Mais avec le beau temps, on espère voir plus de monde encore."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu