Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : les agriculteurs lâchent des cochons dans les jardins des élus pour se faire entendre

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Afin de se faire entendre en pleine période de crise agricole, les membres du syndicat agricole "Coordination rurale 87" ont lâché des cochons dans le jardin de plusieurs élus locaux afin de les sensibiliser au monde de l'élevage. Une initiative insolite pour alerter sur leurs situations.

Les cochons proviennent d'un élevage de Haute-Vienne
Les cochons proviennent d'un élevage de Haute-Vienne - coordination rurale 87

Hier soir, vers 20h, plusieurs membres du syndicat "Coordination Rurale 87" ont commencé l'opération " cochons en pension 7 jours, 7 nuits". Ils ont ainsi déposé deux animaux dans le jardin des élus locaux. La première "cible" des agriculteurs : Jean-Paul Denanot, député européen puis Gérard Vandenbroucke, premier vice-président de la région Aquitaine Limousin Poitou Charentes. Les membres de "Coordination rurale 87" ont ensuite fini devant le domicile de Gilles Lecourt, directeur du GLBV, Groupement Limousin Bétail et Viande.

Les agriculteurs dans le jardin de Gérard Vandenbroucke. - Aucun(e)
Les agriculteurs dans le jardin de Gérard Vandenbroucke. - coordination rurale 87

Sensibiliser les élus au monde de l'élevage

"On a eu l'idée de lâcher des cochons pour leur montrer la réalité du monde de l'élevage parce que selon nous, ils sont totalement déconnectés de cette réalité-là" explique Bertrand Venteau, membre de la coordination rurale 87. Les cochons ont ainsi tous été livrés avec de la nourriture pour que les trois personnalités puissent s'en occuper au moins pendant une semaine. "Pour faire un apprentissage de l'élevage, on trouvait que le cochon était l'animal idéal. C'est pas trop volumineux et c'est sympathique en plus" renchérit Bertrand Venteau.

Jean-Paul Denanot, député européen écoute un éleveur devant son portail  - Aucun(e)
Jean-Paul Denanot, député européen écoute un éleveur devant son portail - coordination rurale 87

Mais à cette heure-ci, les cochons ont tous quitté les jardin des élus. Surpris par cette initiative insolite, le député européen Jean-Paul Denanot comprend le geste des agriculteurs mais estime qu'ils se trompent de cible : "la colère des éleveurs est justifié parce que le système est extrêmement libéral mais le problème c'est que c'est la Commission Européenne qui s'occupe de la régulation des prix et non le Parlement européen". De leur côté, les agriculteurs de la Coordination Rurale promettent de nouvelles actions dans les jours à venir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu