Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Limoges : plusieurs offres de reprise pour les restaurants La Pataterie

jeudi 2 novembre 2017 à 18:55 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

Plusieurs offres de reprise des restaurants La Pataterie ont été déposées devant le tribunal de commerce de Limoges. La chaîne de restaurants est en redressement judiciaire depuis mi-octobre. Fondée à Brive en 1996, La Pataterie a eu une croissance exponentielle avant de connaître des difficultés.

La chaîne de restaurants La Pataterie est en redressement judiciaire depuis mi-octobre
La chaîne de restaurants La Pataterie est en redressement judiciaire depuis mi-octobre © Maxppp - Laure-Hélène Mazuir

Limoges, France

A quelle sauce seront mangés les restaurants La Pataterie ? Plusieurs offres de reprise ont été déposées devant le tribunal de commerce de Limoges, dont celle du fonds d'investissements Verdoso - spécialisé dans ce type de reprises - qui semble être la plus aboutie. La chaîne de restaurants, basée à Limoges et créée en 1996 à Brive, est en redressement judiciaire depuis le 18 octobre. C'est un retournement de situation pour ce groupe qui a pourtant connu des années florissantes.

Une croissance exponentielle avant les difficultés

En fait, l'histoire est allée très vite pour La Pataterie avec un développement phénoménal jusqu'en 2015 et près de 200 établissements ouverts. Mais ensuite, le soufflet est retombé et la chaîne a connu pas mal de difficultés (une quarantaine de restaurants ont même fermé) et le plan de relance mis en place l'année dernière n'a pas suffit. Selon Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil spécialisé dans le secteur de la restauration, l'expansion du groupe a été trop rapide et a créé des dégâts avec des franchises ou des équipes parfois mal préparées : "même McDonald's n'a jamais eu des vitesses de développement effrénées comme a pu avoir La Pataterie". Autre analyse du spécialiste : la carte s'est trop diversifiée avec le temps.

Revoir l'offre et l'image

Le sauvetage pourrait donc venir du groupe Verdoso. L'idée serait de frapper vite et fort, notamment de revoir l'offre de restauration avec une carte recentrée sur la pomme de terre et ses déclinaisons. Revoir également l'habillage des restaurants pour rendre le réseau plus moderne et plus séduisant. Et revoir toute la communication, ce sera d'ailleurs la priorité, pour donner rapidement une autre image de La Pataterie. L'objectif, à terme, c'est de redynamiser le réseau et de dépasser à nouveau les 200 restaurants. Le tribunal de commerce de Limoges étudiera les offres de reprise lors de son audience du 10 novembre.