Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Liquidation judiciaire pour l'entreprise Xavier Lainé Peinture

jeudi 30 octobre 2014 à 8:08 France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le tribunal de commerce de Caen a prononcé ce mercredi la liquidation judiciaire de l'entreprise Xavier Lainé Peinture. 84 salariés se retrouvent sans emploi.

Mise en scène des salariés de l'entreprise Lainé Peinture devant le tribunal de commerce de Caen.
Mise en scène des salariés de l'entreprise Lainé Peinture devant le tribunal de commerce de Caen. © Louis Belenfant - Radio France

Les ouvriers l'attendaient : le tribunal de commerce de Caen a prononcé la liquidation judiciaire immédiate de l'entreprise Xavier Lainé Peinture ce mercredi. Cette entreprise de peinture basée à Cormelles-le-Royal dans le Calvados était en redressement judiciaire depuis un an. 84 employés se retrouvent sans emploi.

Ils étaient venus en masse hier (mercredi) avec les camionnettes de chantier. La cinquantaine d'employés présents n'a pas pu entrer dans le tribunal. Serge était peintre pour Lainé depuis 10 ans. Il s'attendait à cette décision, mais il a beaucoup de mal à la digérer. "On nous donne un papier et c'est fini, vous pouvez rentrer chez vous. On n'a même pas le nom du mandataire, rien. " À 58 ans, Serge craint de ne pas retrouver d'emploi.

Serge, 58 ans, peintre depuis dix ans chez Lainé Peinture

Dans le groupe de salariés, le délégué du personnel Alvin Bacon affirme son intention de se démener pour que les salariés obtiennent des indemnités : "Je me battrai jusqu'au bout pour qu'ils aient tous quelque chose dans les mains. Il y a eu des travaux qui nous ont coûté un bras et qui nous ont enfoncés ."

Alvin Bacon, délégué du personnel de l'entreprise Lainé Peinture

Les salariés devraient recevoir leur salaire d'octobre. Ils vont donc aussi réclamer des indemnités et des poursuites au pénal devraient être engagées liées aux accusations de malversations financières contre leur patron.

Par :