Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Livraison à domicile : la guerre des coursiers sur la côte basque

vendredi 20 juillet 2018 à 18:48 Par Margaux Stive, France Bleu Pays Basque

Face aux deux mastodontes de la livraison de repas à domicile, Deliveroo et Uber Eat, un petit poucet bayonnais tente de se faire une place sur la côte basque. Et mise tout sur le local pour se distinguer.

L'entreprise bayonnaise s'est lancée en avril, quelques semaines avant ses concurrents au Pays Basque
L'entreprise bayonnaise s'est lancée en avril, quelques semaines avant ses concurrents au Pays Basque - My spot my food

Bayonne, France

Vous les avez peut être déjà croisés, ces coursiers, à vélo ou à scooter, glacières sur le dos qui livrent à manger à domicile. Le service existe depuis le mois d'avril sur la côte basque, et une petite PME bayonnaise "My Spot My Food" tente de se faire une place face à deux géants de la livraison à vélo : Uber Eat et Deliveroo. Le principe est le même à chaque fois : vous pouvez commander à manger via des applications sur mobile, un coursier part chercher votre repas dans le restaurant que vous avez choisi et il vous livre directement chez vous. Un même concept mais deux conceptions très différente du métier : résultat c'est la guerre des coursiers sur le BAB !

Une entreprise 100% locale

Pour se distinguer face aux deux mastodontes, "My Spot My Food" mise tout sur le local. En travaillant d'abord avec des restaurateurs du coin, et pas des grosses chaînes. En faisant déplacer ses coursiers uniquement à vélo, pour ne pas créer des concurrence entre des restaurateurs de Bayonne et Biarritz par exemple. 

L'entreprise s'engage aussi à payer ses coursiers même quand ils ne livrent pas, avec un tarif horaire fixe quand les autres sociétés ne payent qu'à la livraison.

Sophie Olives, la cofondatrice de "My spot my food" explique les valeurs de son entreprise

Une démarche qui a convaincu plusieurs restaurateurs locaux de ne travailler qu'avec eux. C'est le cas de "Chez Maïté", à Bayonne qui refuse de collaborer avec Uber Eat et Deliveroo.

Depuis sa création début avril, "My Spot My Food" a livré environ 800 repas avec 10 restaurateurs sur Bayonne et Biarritz. 

Biarritz où l'entreprise lance dès la semaine prochaine la livraison le soir, en plus de midi. 

Le reportage de France Bleu Pays Basque