Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Loches : l'école Alfred de Vigny vendue

-
Par , France Bleu Touraine

Le maire de Loches Marc Angeneau a annoncé vendredi 20 décembre avoir vendu au nom de sa ville l'école De Vigny. Un promoteur parisien a déboursé 750.000€ pour en faire des logements. Début des travaux dès 2020.

L'école Alfred de Vigny vendue 750.000€ et transformée prochainement en appartements
L'école Alfred de Vigny vendue 750.000€ et transformée prochainement en appartements - @GoogleStreetView

Loches, France

A l'occasion du déplacement de la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités Jacqueline Gourault vendredi 20 décembre, le maire de Loches Marc Angeneau a annoncé la vente de l'école Alfred de Vigny. L'affaire aura mis plus d'un an et demi à aboutir, entre le compromis de vente et la signature jeudi 19 décembre en soirée. Un promoteur parisien débourse dans l'opération 750.000€. Il va réhabiliter cette école construite en 1884. Il va créer 24 appartements, dont plus de la moitié sont déjà vendus. Le promoteur compte entamer les travaux dès le début de l'année 2020, sans préciser pour l'instant la date de fin de chantier. "Après le lancement des travaux du palais de justice il y a deux mois, la vente d'Alfred de Vigny, et la requalification des artères principales dont la rue Alfred de Vigny et la place de Verdun, nous allons changer un peu la figure de Loches dans les abords de l'hyper-centre" explique le maire Marc Angeneau.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu