Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Loches lance une concertation publique pour relancer son centre-ville historique

jeudi 4 octobre 2018 à 7:42 Par Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Touraine

La Mairie de Loches souhaite modifier le règlement d’urbanisme du centre-ville historique ratifié il y a près de 40 ans et dépassé. Elle lance une concertation publique pour permettre aux habitants de donner leur avis.

le Maire de Loches, Marc Angenault lance une concertation publique sur le futur du centre-ville historique
le Maire de Loches, Marc Angenault lance une concertation publique sur le futur du centre-ville historique © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Loches, France

Loches, ce sont des bâtiments historiques chargés d'histoire et un centre-ville qui a gardé son emprunte médiévale. Mais c'est également un vrai casse-tête lorsque les habitants veulent faire la moindre modification dans leur appartement. Impossible par exemple aujourd'hui de poser une fenêtre double-vitrage si vous habitez dans le secteur sauvegardé de la commune. 

Depuis 1979, le Plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) a érigé des règles très strictes, dans le but de préserver le centre. Mais aujourd'hui, pour la mairie, il semble un peu dépassé. Il est par exemple très compliqué pour les commerces d'installer des rampes d'accès pour les fauteuils roulants et de nombreux appartements sont vides : situés au dessus de commerces, ils n'ont pas d'accès direct à la rue et sont presque inlouables. "On se prive d'hébergements disponibles en centre-ville, il faudrait faire des aménagements particuliers que l'on ne peut pas faire avec le PSMV actuel", explique le maire, Marc Angenault. 

Se moderniser tout en préservant l'Histoire

La Mairie a donc décidé de modifier le plan pour dynamiser la commune. 200 à 300 immeubles vont être cartographiés pour recenser l'héritage, parfois caché, des logements. "L'objectif, c'est la modernisation, l'adaptation à la vie moderne et la préservation du patrimoine, continue l'élu. C'est aussi créer une émulation au sein de la population pour pouvoir revitaliser le centre-ville et donner des possibilités d'évolution, dans le respect du patrimoine."

Pour réaliser cette émulation, la commune lance une concertation publique. Des réunions vont être organisées avec les acteurs économiques de la ville et avec les associations. Un registre est également disponible à la mairie. "Il faut que les habitants participent. S'ils n'accueillent pas cette révision du PSMV, nous n'arriverons pas à nos fin, c'est-à-dire à réflechir pour eux sur comment adapter ce centre-ville et le maintenir pour les générations futures." Une réunion publique est prévue le jeudi 4 octobre à 20 heures, au Moulin des Cordeliers. Si tout se passe correctement, le plan pourrait être adopté en 2022.