Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Loches : une promesse de vente pour l'école Alfred de Vigny

lundi 9 avril 2018 à 19:02 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le maire de Loches a annoncé une promesse de vente pour l'école Alfred de Vigny. Un promoteur parisien souhaite acheter l'ancienne école 750.000 euros pour y construire une quinzaine de logements. Le projet de transformation de l'école est à l'arrêt depuis décembre 2016.

Capture Google Street View
Capture Google Street View - Capture Google Street View

L'annonce a été faite vendredi dernier par le maire en personne à l'issue du conseil municipal. Une promesse de vente a été signée pour l'école Alfred de Vigny. L'offre de 750.000 euros a été faite par un promoteur parisien qui souhaite  créer une petite quinzaine de logements. Il s'agit d'un programme immobilier Loi Malraux (défiscalisation), sous la supervision de l'architecte des Bâtiments de France. Il n'est donc plus question d'hôtel. Il faut dire que le projet, porté par un hôtelier, avait été abandonné en décembre 2016, faute de soutien financier.  Par ailleurs, un autre dossier, celui de la vente du palais de justice, est toujours à l'arrêt. 

On a une forte demande de logements facilement accessibles et situés dans l'hyper-centre

Marc Angenault explique qu'il a signé cette promesse de vente vendredi. Il s'agit d'un promoteur parisien qui offrira une quinzaine de logements F3 ou F5. Des appartements destinées à une clientèle familiale, mais aussi de jeunes retraités. Il y aura un ascenseur, car c'est une demande forte à loches. Nous n'avons que très peu de logements facilement accessibles.  On compte seulement 3 immeubles avec ascenseur à Loches